chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dany Leprince

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Dany Leprince    Jeu 8 Juil - 16:41:59


Dany Leprince


Après avoir passé 16 ans derrière les barreaux,celui que la presse avait surnommé le " boucher de la Sarthe " vient d'être libéré.

Dany Leprince avait été condamné en 1997 à la réclusion criminelle à perpétuité pour le quadruple meurtre de son frère,de sa belle-soeur et de ses deux nièces.

La semaine dernière,toutefois,la commission de révision des condamnations pénales avait donné un avis favorable à sa requête en révision tout en ordonnant la suspension de l'exécution de sa peine.

Libre mais toujours officiellement coupable,donc.

Ce sera à la cour de révision de trancher,soit en rejetant sa requête,soit en l'innocentant,soit en le renvoyant devant une juridiction pour un nouveau procès.

Difficile de pronostiquer l'issue de cette affaire,même si la commission a relevé des éléments troublants dans l'enquête qui pourraient au moins partiellement innocenter Dany Leprince.

Parmi ces indices,les nouvelles déclarations de Martine Leprince,son ex-femme.

Si elle a toujours était la première à accuser son mari de ce massacre,ses témoignages ont largement variés au cours de l'enquête.

Désormais,elle ne se dit même plus certaine d'avoir assisté à la scène de crime,ne cesse d'invoquer des trous de mémoire et va même jusqu'à se remettre en question devant les experts : " J'ai peut-être tué quelqu'un ",leur a-t-elle dit.

Incohérences et liens troublants Il faut ajouter à cela des incohérences concernant l'heure du crime et des liens troublants entre différents acteurs du dossier : le gendarme chargé de l'enquête aurait ainsi entretenu des relations privilégiées avec la famille de Martine Leprince.

La lumière est donc encore loin d'être faite sur toute cette affaire.

En attendant,Dany Leprince va tenter de se construire une nouvelle vie.

Sa nouvelle femme,qu'il a épousée en détention en 2008,est venu l'accueillir ce matin à sa sortie de prison.

Le couple va partir s'installer dans le sud-ouest de la France.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Ven 9 Juil - 18:17:00

Dany Leprince s'est présenté au tribunal de Marmande,ville où il va résider



Dany Leprince,condamné en 1997 à la perpétuité pour un quadruple meurtre familial,s'est présenté vendredi matin,au lendemain de sa libération, au tribunal de Marmande,ville du Lot-et-Garonne où il va résider,a constaté un journaliste de l'AFP.

Dany Leprince,53 ans,a retrouvé la liberté jeudi après 16 ans de prison, grâce à une décision exceptionnelle de la Commission de révision qui a relevé de nombreuses failles dans l'enquête.

M. Leprince et son épouse,Béatrice,sont arrivés vers 10H00 à pied au palais de justice de la ville.

Aucun des deux n'a souhaité faire de déclarations,Béatrice se contentant d'esquisser un petit sourire.

Les époux sont ensuite entrés dans le tribunal où ils avaient rendez-vous avec une juge d'application des peines.

Ils en sont ressortis environ un heure plus tard par une porte dérobée afin d'échapper aux quelques photographes qui les attendaient.

De source proche de leur entourage,on a précisé que Béatrice,une médecin qui a épousé Dany Leprince en 2008,est désormais tenue au même silence médiatique que son époux,qui,selon son avocat,a "l'interdiction absolue" de parler à la presse et d'évoquer le dossier.

Le parquet de Marmande,joint par l'AFP,n'a pas souhaité non plus s'exprimer sur le sujet.

Interdit dans la Sarthe,la Mayenne et le Maine-et-Loire,Dany Leprince a choisi de s'installer à Marmande,où réside son épouse.

La Commission de révision de la Cour de cassation qui a suspendu sa condamnation le 1er juillet dernier a prévu un strict contrôle judiciaire.

Dans une décision sans précédent,la Commission épingle de nombreux errements dans l'enquête judiciaire qui a conduit à sa condamnation,le 16 décembre 1997 par la cour d'assises de la Sarthe.

Il avait alors été reconnu coupable des meurtres de son frère Christian,34 ans,de sa belle-soeur Brigitte,36 ans,et de ses nièces,Sandra 10 ans,et Audrey,6 ans en septembre 1994 à Thorigné-sur-Dué (Sarthe).

Seule Solène,2 ans,avait miraculeusement échappé à la tuerie.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Mar 22 Fév - 20:20:10

Affaire Leprince : des soutiens pour la vie

L'Affaire Leprince,terrible et tragique affaire qui a endeuillé la France en 1994,après la découverte dans leur pavillon des corps sans vies et atrocement mutilés de Christian,Brigitte, Sandra et Audrey Leprince.

Une affaire qui a engendré l'incarcération de Dany Leprince,le frère de la victime,bien que aucunes preuves n'avaient permis d'étayer cette hypothèse.

Une affaire qui allait rentrze dans les annales de la justice française,du fait notamment de l'incarcération arbitraire de Dany Leprince,qui en juillet 2010,grâce au travail draconien de la commission de révision de peines carcérales,allait retrouver la liberté qu'il n'aurait jamais dû quitter,sans pour autant qu'un coupable soit désigné.

Une affaire qui a vu de nombreux soutiens se mobiliser au fil des ans,de nombreuses associations de défense se créer,et qui aujourd'hui encore continue de susciter la mobilisation de tous.

Comité de soutien,Groupe Renée Leprince,Association des Amis de Dany,etc... tous ont accompagné l'affaire au fil des ans pour escompter hypothétiquement faire jaillir du silence la vérité, et mettre en lumière les véritables tortionnaires et assassins de la famille de Christian Leprince.

Ces dernières semaines,c'est la dernière association en place qui rendait les armes,par l'intermédiaire de son comité directeur,qui comme le révèlait la presse locale prenait "la poudre d'escampette".

Pour beaucoup,Dany Leprince se retrouvait seul,mais c'était sans compter sur ses soutiens qui depuis 16 ans déjà,se mobilisent dans l'ombre,et ne cesse par leur amitié inconditionnelle d'être présent à chaque étape importante de l'affaire.

C'est à cet effet,qu'une assemblée s'est tenue le Samedi 19 Février à Ceton dans l'Orne.

Suite à la défection des membres de l'ancien bureau associatif, et à la dissolution de l'Association des Amis de Dany,le Lundi 14 Février dernier,un nouveau groupe voyait le jour en ce Samedi.

Une réunion qui s'est déroulée en présence de Dany et Béatrice Leprince,dans une salle privée,louée pour l'occasion.

Une ville choisit pour sa proximité avec le département Sarthois,département où par décision de justice,Dany Leprince ne peut se rendre pour le moment.

Un nouveau groupe qui se veut avant tout discret,et qui ne souhaite en aucun cas être exposé à la lumière médiatique,ne sachant que trop les dégats collatéraux que cela a pu engendrer ses derniers mois.

« Les actions,c'est la justice qui les mène.

Nous,on soutient Dany dans son combat pour son innocence et dans l'attente de la vérité ! On est là pour lui...

Et pour la suite,après le 17 mars... ».


Un groupe composée d'une centaine de personnes,(120 selon nos les organisateurs),au sein duquel ne figure que des connaissances de longue date de Dany Leprince,à savoir,des amis, des cousins,des anciens collègues de la SOCOPA,etc...

Des proches qui n'ont cessé contre vents et marées et au gré des tempêtes médiatiques d'être présents années après années,et qui n'avaient pas l'intention de laisser croire que Dany Leprince était dorénavant seul.

« Nous souhaitons avant tout dire que non, Dany n'est pas seul.

Ce n'est pas parce que des membres du bureau ont démissionné que nous baissons les bras. »


Une association nommée en toute sobriété "Pour Dany",qui a par ailleurs à l'unanimité,décidé de nommer en tant que Présidente d'Honneur,madame Renée Leprince,mère de Dany Leprince,décédée tragiquement en Juin 2007,qui avait été le tout premier soutien de Dany dans son combat pour la liberté.

Une décision à titre posthume,sous forme d'hommage,pour le courage et la force dont avait preuve Renée Leprince durant de nombreuses années.

Comme pour toute association,un bureau dirigeant a été nommé, mais aucun nom n'a été divulgué.

Un choix délibéré des nouveaux membres,qui n'avaient en aucun cas la volonté de sortir de l'ombre,et qui ainsi garder la même volonté que celle qui les habitent depuis tant d'années,à savoir agir loin de la lumière médiatique.

Des membres qui estiment que la lumière doit surtout être faite sur l'affaire en elle même,afin de pouvoir enfin connaître toute la vérité dans cette affaire,en hommage aux victimes tragiquement disparues,et afin de pouvoir innocenter complètement Dany Leprince.

Première étape,le 17 mars,avec une décision attendue de la Chambre Criminelle qui se voit hériter du dossier après la décision inédite de la Commission de révisions de peines en juillet 2010.

Une étape plus qu'importante pour le dossier Leprince,puisque la Chambre criminelle,pourra soit renvoyer le dossier vers une cour d'assises,soit déclarer Dany Leprince innoncent et classer complètement l'affaire sans que les coupables ne soient trouvés, soit annuler la décision de la Commission de Révisions et renvoyer Dany Leprince en prison.

Réponse le 17 mars donc,avec à nouveau le soutien inconditionnel de ses amis et soutiens qui durant 16 ans n'ont cessé d'être présents anonymement en toute amitié,et rien que par amitié.

"Pour Dany" une association placée sous le signe de l'amitié sincère,qui donc va devoir,dès le 17 Mars prochain se mobiliser pour que l'affaire ne soit pas oubliée et que la vérité puisse enfin éclater.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Mer 16 Mar - 20:29:00

Dany Leprince,«boucher de la Sarthe» ou bouc-émissaire ?


Photo prise le 3 novembre 1997 de Dany Leprince.


La Cour de révision examine jeudi l'affaire du quadruple meurtre familial de Thorigné-sur-Dué,pour laquelle Dany Leprince a fait seize ans de prison.

» L'affaire Dany Leprince en quelques dates

Vingt-sept ans après les faits,une question demeure : Dany Leprince a-t-il réellement tué son frère,sa belle-sœur et ses deux nièces ?

Surnommé pendant de nombreuses années «le boucher de la Sarthe», Dany Leprince pourrait être innocenté,la Cour de révision ayant accepté de réexaminer jeudi sa condamnation.

Le 1er juillet dernier,la commission de révision des condamnations pénales avait en effet relevé de nombreuses failles dans l'enquête qui avait mené à sa condamnation et décidé de saisir la Cour de révision.

Dans la foulée,elle avait ordonné la libération immédiate du condamné,une décision rarissime mettant en lumière les doutes qui planent sur la culpabilité du Sarthois.

Après seize années passées derrière les barreaux,Dany Leprince,53 ans,retrouvait la liberté quelques jours plus tard.

Dans ses conclusions,la commission a épinglé de nombreux errements dans l'enquête judiciaire qui a conduit à sa condamnation à la réclusion à perpétuité,le 16 décembre 1997,par la cour d'assises de la Sarthe.

Dany Leprince était alors reconnu coupable des meurtres de son frère Christian,34 ans,de sa belle-sœur Brigitte,36 ans,et de ses nièces Sandra,10 ans,et Audrey,six ans,en septembre 1994 à Thorigné-sur-Dué.

Seule Solène,deux ans,avait miraculeusement échappé à la tuerie.

Accusé par sa première femme et sa fille dans des versions qui ont varié au cours de l'enquête Dany Leprince avait avoué en garde à vue le meurtre de Christian,avant de se rétracter.

Il a depuis toujours clamé son innocence avec l'aide de son comité de soutien,qui a mis au jour de nombreuses incohérences grâce à une contre-enquête.

Aucune preuve matérielle

«Aucune preuve matérielle mettant en cause Dany Leprince n'a été établie»,a noté la commission de révision en juillet dernier, s'étonnant qu'après un quadruple meurtre «aucune trace de sang» n'ait été trouvée sur les vêtements du condamné.

L'arme supposée,une feuille de boucher,a été «récupérée dans des conditions dénuées de toute fiabilité»,a par ailleurs indiqué la commission.

Avant d'estimer : «Compte tenu du nombre de victimes et de l'acharnement du ou des agresseurs (...),il n'apparaît pas vraisemblable que ce massacre ait pu être accompli en un espace de temps aussi court» par Dany Leprince seul.

De plus,«contrairement à ce qui est relevé dans l'arrêt de renvoi, Dany Leprince n'a jamais reconnu avoir commis les quatre meurtres»,ses aveux concernant uniquement le meurtre de son frère, avaient encore relevé les magistrats.

Autre éléments troublant : les relations entre les différents protagonistes du dossier.

«Le major Monnier,commandant à l'époque de la brigade de gendarmerie du Mans,a entretenu avec les familles respectives de Martine Compain son ex-femme et de Nelly Hatton (la nourrice de Solène) des rapports incompatibles avec la procédure en cours», poursuivait l'arrêt.

Selon toute vraisemblance,la Cour de révision devrait mettre jeudi sa décision en délibéré.

Mais au final,elle devra statuer : elle peut soit rejeter la requête de Dany Leprince et le réincarcérer,soit décider d'un nouveau procès ou encore annuler purement et simplement sa condamnation.

Les révisions de condamnations pénales restent rares en France : depuis 1945,six accusés ont bénéficié d'une révision, décrochant finalement l'acquittement après un nouveau procès.

En avril 2010,la Cour a prononcé deux nouvelles révisions,celles de Marc Machin et de Loïc Sécher,mais les deux hommes doivent encore être rejugés par une cour d'assises.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Jeu 17 Mar - 17:17:09

le parquet réclame un nouveau procès

La Cour de révision se prononcera le 6 avril sur la requête déposée par le Sarthois contre sa condamnation à perpétuité pour le quadruple meurtre de Thorigné-sur-Dué.

Une affaire pour laquelle il a purgé seize ans de prison.


» L'affaire Dany Leprince en quelques dates

Dix-sept ans après les faits,une question demeure : Dany Leprince a-t-il réellement tué son frère,sa belle-sœur et ses deux nièces ?

Surnommé pendant de nombreuses années «le boucher de la Sarthe», Dany Leprince pourrait être innocenté : le parquet général a réclamé jeudi à la Cour de révision d'annuler sa condamnation et d'ordonner un nouveau procès.

L'avocat général a également très clairement évoqué les charges qui pesaient sur l'ex-femme de Dany Leprince,Martine Compain, laissant entendre qu'une nouvelle enquête devrait examiner plus précisément le rôle qu'elle a pu jouer dans la tuerie.

«Nous sommes très contents,c'est très bon signe,c'est ce que nous souhaitions.

En cas de nouveau procès,Dany aura toute la lattitude pour prouver son innocence»,a aussitôt réagi Roland Agret,à l'origine de la contre-enquête qui a permis de demander une révision.

La décision de la Cour a été mise en délibéré au 6 avril.

Là,elle pourra décider d'aller soit dans le sens du parquet décision la plus probable,soit d'annuler purement et simplement la condamnation,soit de rejeter la requête de Dany Leprince.

Si la Cour de cassation,qui siègera comme Cour de révision, accepte cette demande,ce serait la neuvième fois qu'une telle procédure de révision criminelle aboutirait en France.

En avril dernier,notamment,la Cour a prononcé deux nouvelles révisions,celles de Marc Machin et de Loïc Sécher.

Les deux hommes doivent encore être rejugés par une cour d'assises.

Solène,2 ans,miraculée

Le 1er juillet 2010,la commission de révision des condamnations pénales avait relevé de nombreuses failles dans l'enquête qui avait mené à la condamnation de Dany Leprince et avait décidé de saisir la Cour de révision.

Dans la foulée,elle avait ordonné la libération immédiate du condamné,une décision rarissime mettant en lumière les doutes qui planent sur la culpabilité du Sarthois.

Après seize années passées derrière les barreaux,Dany Leprince,53 ans,retrouvait la liberté quelques jours plus tard.

Dans ses conclusions,la commission a épinglé de nombreux errements dans l'enquête judiciaire qui a conduit à sa condamnation à la réclusion à perpétuité,le 16 décembre 1997,par la cour d'assises de la Sarthe.

Dany Leprince était alors reconnu coupable des meurtres de son frère Christian,34 ans,de sa belle-sœur Brigitte,36 ans,et de ses nièces Sandra,10 ans,et Audrey,six ans,en septembre 1994 à Thorigné-sur-Dué.

Seule Solène,deux ans,avait miraculeusement échappé à la tuerie.

Accusé par sa première femme et sa fille dans des versions qui ont varié au cours de l'enquête Dany Leprince avait avoué en garde à vue le meurtre de Christian,avant de se rétracter.

Il a depuis toujours clamé son innocence avec l'aide de son comité de soutien,qui a mis au jour de nombreuses incohérences.

Aucune preuve matérielle

«Aucune preuve matérielle mettant en cause Dany Leprince n'a été établie»,a noté la commission de révision en juillet dernier, s'étonnant qu'après un quadruple meurtre «aucune trace de sang» n'ait été trouvée sur les vêtements du condamné.

L'arme supposée,une feuille de boucher,a été «récupérée dans des conditions dénuées de toute fiabilité»,a par ailleurs indiqué la commission.

Avant d'estimer : «Compte tenu du nombre de victimes et de l'acharnement du ou des agresseurs (...),il n'apparaît pas vraisemblable que ce massacre ait pu être accompli en un espace de temps aussi court» par Dany Leprince seul.

De plus,«contrairement à ce qui est relevé dans l'arrêt de renvoi, Dany Leprince n'a jamais reconnu avoir commis les quatre meurtres»,ses aveux concernant uniquement le meurtre de son frère, avaient encore relevé les magistrats.

Autre éléments troublant : les relations entre les différents protagonistes du dossier.

«Le major Monnier,commandant à l'époque de la brigade de gendarmerie du Mans,a entretenu avec les familles respectives de Martine Compain son ex-femme et de Nelly Hatton (la nourrice de Solène) des rapports incompatibles avec la procédure en cours», poursuivait l'arrêt.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
jacotte
administratrice


Féminin Nombre de messages : 37803
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Mer 6 Avr - 12:28:40

Dany Leprince saura ce mercredi si sa condamnation à perpétuité pour un quadruple meurtre commis en 1994 dans la Sarthe est annulée par la Cour de révision, et si un nouveau procès doit se tenir au vu des éléments nouveaux qui ont semé le doute sur sa culpabilité.

Surnommé un temps «le boucher de la Sarthe», Dany Leprince avait été condamné en 1997 à la réclusion criminelle à perpétuité pour les meurtres de son frère, de sa belle-soeur et de ses nièces de six et dix ans, perpétrés le 4 septembre 1994 à Thorigné-sur-Dué (Sarthe).
Seule Solène, deux ans, avait échappé à la tuerie.


Après seize années derrière les barreaux, Dany Leprince, 53 ans, est sorti de prison le 8 juillet 2010.

Une semaine plus tôt, la commission de révision des condamnations pénales avait relevé de nombreuses failles dans l'enquête qui avait mené à sa condamnation et décidé de saisir la Cour de révision.

Dans la foulée, elle avait ordonné sa libération immédiate, une décision rarissime.

Il est depuis soumis à un strict contrôle judiciaire. Interdit dans la Sarthe, la Mayenne et le Maine-et-Loire, il s'est installé à Marmande, dans le Lot-et-Garonne, où réside sa nouvelle épouse.

La Cour de révision a trois options: elle peut rejeter la requête de Dany Leprince et le réincarcérer, décider d'un nouveau procès ou annuler purement et simplement sa condamnation.

Lors de l'audience du 17 mars, le parquet général avait critiqué les défaillances de l'enquête et demandé à la Cour de révision d'annuler la condamnation de Dany Leprince, et de lui accorder un nouveau procès. Il avait aussi suggéré qu'une nouvelle enquête soit ouverte, pour examiner le rôle éventuel dans la tuerie de l'ex-femme de Dany Leprince, Martine Compain.

Les révisions de condamnations pénales restent rares en France: ce type de procédure n'a abouti que huit fois en matière criminelle depuis la Seconde Guerre mondiale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Mer 6 Avr - 20:37:57

Dany Leprince repasse par la case prison

Dany Leprince retournera en prison.

Tous les espoirs étaient pourtant permis,mercredi,alors que la Cour de révision devait se prononcer dans cette affaire.

En effet,il y a quelques jours,après les nouveaux éléments présentés par la défense de Dany Leprince,et de l'enquête faite par la Cour de cassation qui avaient conduit à la remise en liberté sous contrôle judiciaire de Dany Leprince en juillet dernier,la Cour de révision avait ordonné une période de délibéré avec une échéance au 6 avril.

Surprise donc quand la nouvelle tombe à 14 heures mercredi.

La Cour de révision rejette la demande de Dany Leprince,et va à l'encontre de la demande du parquet,en rejetant la demande en révision,et en ordonnant une remise en prison immédiate.

A la tombée du verdict,coup de tonnerre dans la salle d'audience.

Le comité de soutien s'effondre,Dany Leprince crie son innoncence,mais rien n'y fera.

Rappelons que ce qui avait motivé cette requête et la décision de remise en liberté en juillet dernier,ce furent les témoignages accusant directement Martine Compain (l'ex-femme de Leprince),par l'un des membres de sa propre famille (son oncle),ainsi que les propos de cette dernière,qui avait confié à son avocat qu'elle avait peut-être bel et bien tué quelqu'un,mais qu'elle n'était pas sûre.

Un comble !

Par ailleurs,aucune trace d'ADN de Dany Leprince n'avait été retrouvée sur les lieux du crime.

"Je suis innocent,je ne comprends pas",a lancé Dany Leprince,avant d'être emmené par les gendarmes.

Rappel des faits :

Dany Leprince avait été condamné en décembre 1997 pour le quadruple meurtre de Thorigné-sur-Dué,qui s'était déroulé en 1994.

Dans cette bourgade sarthoise,les corps de Christian,Brigitte,Sandra et Audrey Leprince avait été retrouvés sans vie,et atrocement mutilés à leur domicile.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Mer 6 Avr - 21:46:56

Dany Leprince retourne en prison


Dany Leprince et son épouse Béatrice à leur arrivée au tribunal


La lueur d'espoir n'aura brillé que quelques mois dans ses yeux.

Ces yeux noirs,tendus,en qui certains,en 1994,voyaient la preuve de sa culpabilité et autant d'autres celle de sa sincérité.

Dany Leprince,comptait que son procès soit révisé,et qu'un nouveau soit mené après la quadruple tuerie de Thorigné-sur-Dué

On lui a passé les menottes et mené à la Santé,où il doit passer la nuit.

La Cour de révision a rendu sa décision,allant à l'encontre de la demande du parquet général,le 17 mars dernier : que la condamnation à perpétuité soit annulée,et qu'au vu des nouveaux éléments apparus,et relevant les défaillances de l'enquête,un nouveau procès se tienne rapidement.

«Je suis innocent,je ne comprends pas»,a protesté Dany Leprince au palais de justice de Paris.

«Il n'existe aucun fait nouveau ou élément inconnu de la juridiction au jour du procès de nature à faire naître un doute sur la culpabilité de Dany Leprince»,a expliqué la Cour de révision dans son arrêt.

«Il est scandalisé,il croyait dur comme fer à la révision,il était d'un optimisme total»,a dit son avocat,Me Yves Baudelot,devant la presse.

«C'est une terrible surprise et un échec effarant.»

«Je ne comprends pas»

Il a regretté que la cour de révision n'ait «même pas pris la peine de lire les motifs de sa décision,décision d'une cruauté invraisemblable».

«C'est scandaleux,ça veut dire que la procédure de révision n'existe pas en France»,a-t-il affirmé au Parisien.fr un peu plus tard : «on nous parle il y a neuf mois de doutes considérables,justifiant sa sortie de prison,et neuf mois plus tard,alors que le dossier n'a pas bougé d'un poil,on nous dit qu'il n'y a pas de doute».

«Je suis innocent»,avait déjà soufflé l'ancien agriculteur sarthois,lorsque le président de la Cour de révision lui avait laissé le soin de conclure cinq heures d'audience,le 17 mars dernier.

«Je suis très ému aujourd'hui.

Je pense à ma famille,à ma petite nièce,Solène et ma maman,qui a disparu,avait-il poursuivi: sa mère Renée s'était pendue en juin 2007).

J'ai vécu seize années d'enfer mais sans jamais désespérer.

J'ai toujours eu confiance en la justice de mon pays.

Je souhaiterais que soit mis un terme à ce calvaire qui perdure,pour vivre normalement».

En 1997,la cour d'assises de la Sarthe avait reconnu Dany Leprince coupable des meurtres de son frère Christian,34 ans,de sa belle-soeur Brigitte,36 ans,et de ses nièces,Sandra,10 ans,et Audrey,six ans,le 5 septembre 1994 à Thorigné-sur-Dué (Sarthe).

Seule Solène,2 ans,avait miraculeusement échappé à la tuerie,commise au hachoir.

Accusé par sa femme Martine et sa fille Célia,dans des versions qui ont varié, Dany Leprince avait avoué en garde à vue le seul meurtre de son frère,avant de se rétracter.

Il clamait depuis son innocence.

Peu après son arrestation,un comité de soutien s'était constitué.

Ses membres ont patiemment refait l'enquête policière pendant des années, apportant à l'avocat actuel de Dany Leprince,et à sa femme rencontrée en prison, les éléments de leur conviction : l’absence de preuves matérielles,les conditions dans lesquelles l’arme présumée du crime avait été récupérée,le créneau horaire des crimes et la révélation de liens privilégiés entre l’ex- épouse de Leprince et certains acteurs de l’enquête.

Une demande de grâce présidentielle

Ces éléments avaient d'ailleurs été retenus le 1er juillet par la commission de révision des condamnations pénales,qui avait saisi la Cour de révision.

Dans la foulée,celle-ci avait ordonné la libération immédiate du condamné, décision exceptionnelle en France,suspendant au bout de 16 ans la peine de celui qu'on appelait «le boucher de la Sarthe».

Le 8 juillet,silencieux,Dany Leprince quittait la maison centrale de Poissy (Yvelines),entouré de sa femme Béatrice,radieuse,de son avocat,Me Yves Baudelot, et de quelques admirateurs convaincus d'une issue positive.

Ils avaient pris le chemin de Marmande (Lot-et-Garonne),où il résidait depuis avec Béatrice.

En début d'après-midi,ce mercredi,Yves Baudelot a évoqué un possible recours devant la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) de Strasbourg,pour tenter de réduire la peine de sûreté de son client,actuellement fixée à 22 ans.

Béatrice Leprince a de son côté fait une demande en grâce auprès du président de la République,le jour de leur mariage,en 2008.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Jeu 7 Avr - 13:32:37

Vers une nouvelle enquête dans l’affaire Dany Leprince ?

Déjugeant d’autres magistrats de sa propre juridiction,la Cour de cassation a rejeté hier la requête en révision de Dany Leprince : condamné à la perpétuité,Leprince a donc été immédiatement renvoyé en prison.

Ce matin sur France Info,son avocat Me Yves Baudelot détaille les ultimes recours qu’il intente.

Et révèle que des magistrats de la Cour de cassation vont tenter de faire rouvrir le dossier.


En 1997,Dany Leprince est condamné à la perpétuité assortie d’une période de sûreté de 22 ans,pour le quadruple meurtre de Thorigné-sur-Dué (Sarthe) : son beau-frère,l’épouse de celui-ci et deux de leurs fillettes avaient été sauvagement assassinée à l’arme blanche en 1994.

Ce sont les aveux,arrachés à la 47e heure de sa garde à vue,qui ont pesé lourd lors du procès.

Après 16 années de prison,en juillet 2010,sa peine est suspendue sur décision de la commission de révision,premier filtre avant la Cour de révision.

La commission,composée de magistrats de la Cour de cassation,considère en effet qu’il y a des éléments nouveaux,inconnus au moment du procès d’assises,"de nature à faire naître un doute" sur la culpabilité du condamné.

Il s’agit notamment d’une trace d’ADN sur un couteau,du créneau horaire des crimes et des déclarations de l’épouse Leprince au moment des faits,Martine Compain.

Mais hier,la Cour de cassation siégeant en Cour de révision,dit exactement le contraire.

Page 26 des attendus,il est écrit qu’il "n’existe aucun fait nouveau ou élément inconnu" etc.

Comment des magistrats de la même Cour peuvent-ils,à neuf mois d’intervalle, rendre deux décisions si opposées ?

"Je le dis avec beaucoup de force : il y a un corporatisme qui fait que la justice tient à s’innocenter plutôt qu’à innocenter les innocents",assène Me Baudelot.

Ouverture d’une nouvelle information judiciaire

"Le parquet de la Cour de cassation va rouvrir l’action publique : il va transmettre le dossier à la Chancellerie afin qu’elle saisisse le parquet compétent,de façon à ce qu’une nouvelle information judiciaire soit ouverte", révèle ce matin sur France Info Me Yves Baudelot,l’avocat de Dany Leprince.

Cette nouvelle information devrait "viser les soupçons qui pèsent sur un certain nombre de personnes dans ce dossier",poursuit-il.

Il s’agit notamment de l’ex-épouse de Dany Leprince,qui a passé des demi-aveux au cours de l’enquête,mais n’a jamais été mise en examen.

Cette nouvelle enquête pourrait faire apparaître demain un ou des faits nouveaux.

Ce qui permettrait alors de lancer une nouvelle requête en révision.

Et en attendant,Me Yves Baudelot va demander au tribunal d’application des peines de réduire la période de sûreté infligée à son client,ce qui pourrait déboucher sur une libération conditionnelle rapide.

Et parallèlement,il va déposer un recours en grâce auprès du président de la République.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Jeu 7 Avr - 16:37:11

Une possibilité ténue s'ouvre pour rouvrir l'affaire Leprince



Une possibilité ténue a été soulevée jeudi par la justice française pour rouvrir le dossier d'un quadruple meurtre commis en 1994 pour lequel Dany Leprince,condamné à perpétuité,a été renvoyé en prison mercredi.

Le parquet général de la Cour de cassation a transmis au ministère de la Justice le dossier de l'affaire,notamment ses réquisitions où il avait demandé en mars un nouveau procès pour Dany Leprince et la réouverture de l'enquête sur son ex-femme, Martin Compain,a dit une porte-parole.

Le parquet reste cependant prudent.

"Nous n'avons pas le pouvoir de déclencher des poursuites et nous n'avons pas autorité hiérarchique sur les parquets (territoriaux-NDLR)",a dit la porte-parole.

Il reviendra donc au ministre de la Justice,Michel Mercier,de saisir éventuellement le parquet du Mans et lui demander une nouvelle enquête,si cela est possible juridiquement.

Le dossier est à l'étude,ont dit ses services.

Le dossier concerne les meurtres à l'arme blanche en septembre 1994 à Thorigné-sur-Dué (Sarthe) du frère de Dany Leprince,Christian,de l'épouse de ce dernier, Brigitte,et de leurs deux filles Sandra,10 ans,et Audrey,six ans.

Dany Leprince avait avoué le seul meurtre de son frère avant de se rétracter.

En l'absence de preuves matérielles,il était mis en cause par le témoignage de son épouse de l'époque,Martine Compain.

Contre l'avis du parquet général,la Cour de cassation,saisie d'une demande de révision,a estimé mercredi qu'il n'existait aucun fait nouveau de nature à jeter un doute sur sa culpabilité,rejetant notamment de nouvelles déclarations de Martine Compain où elle paraissait s'accuser du crime.

La Cour a renvoyé en détention Dany Leprince,53 ans.

Il avait été libéré en juillet dernier après 16 ans de prison,sur décision d'une première commission.

Son avocat Yves Baudelot parle de "scandale judiciaire" et il a plaidé pour une réouverture de l'affaire.

Jeudi sur France Info,il a annoncé que le parquet de la Cour de cassation allait "rouvrir l'action publique" et déclencher une nouvelle enquête.

Dany Leprince doit en principe purger au moins encore six ans pour parvenir à la période de sûreté incompressible de 22 ans prononcée en 1997 aux assises avec la peine de réclusion à perpétuité.

Me Baudelot envisage un recours en grâce auprès du président de la République et une autre procédure devant la Cour européenne des droits de l'homme.




_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Sam 9 Avr - 16:40:58

L'ex-femme de Dany Leprince «certaine» qu'il est coupable


Dany Leprince quitte la maison centrale de Poissy,le 8 Juillet 2010,en compagnie de sa nouvelle épouse,Béatrice.


Martine Compain s'est exprimée dans un entretien au «Maine Libre»...

L'ex-épouse de Dany Leprince,Martine Compain,s'est déclarée «certaine» de sa culpabilité concernant le quadruple meurtre pour lequel il a été condamné,commis en 1994 à Thorigné-sur-Dué (Sarthe),dans un entretien publié samedi par le quotidien Le Maine Libre.

«Je suis certaine que c'est Dany.

Je n'arrive pas encore à me souvenir de tout,mais il y a toujours des choses qui reviennent comme ça,par morceaux,c'est pour ça que je continue à voir un psy»,affirme Martine Compain, interrogée sur la «culpabilité» du père de ses trois filles.

Martine Compain écarte également les interrogations sur certains points de l'enquête ayant conduit à la condamnation de Dany Leprince,«comme ces liens que j'aurais eus avec des gendarmes ou avec Claude Bobet.

Je n'ai jamais trompé Dany,ni avec Claude Bobet qui était un ami de Daniel,ni avec d'autres»,affirme-t-elle.

«La pression est retombée»

L'ancienne épouse de Dany Leprince,qui avait refusé pendant des années de s'exprimer,dit parler aujourd'hui «parce que la pression est retombée».

Consciente que l'enquête pouvait être rouverte,elle explique: «je m'y étais préparée (...)

Et puis,quand il y a eu cette audience le 17 mars,de nouveau,c'était l'étau qui se reserrait,je le sentais bien.

J'étais obligée de penser que je pouvais me retrouver en garde à vue».

La Cour de révision a confirmé mercredi la condamnation à perpétuité de Dany Leprince, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans,pour les meurtres de son frère,de sa belle-soeur et de deux de ses nièces et ordonné son retour en prison.

Devant la Cour de révision le 17 mars,le parquet général avait critiqué les défaillances de l'enquête et demandé un nouveau procès.

L'avocat général Claude Mathon avait aussi suggéré qu'une nouvelle enquête soit ouverte afin d'examiner plus précisément le rôle éventuel dans la tuerie de l'ex-femme de Dany Leprince.

Après seize années de détention,Dany Leprince était sorti de prison le 8 juillet 2010.

Aussitôt après le rejet de sa requête,il a à nouveau été placé en détention.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Lun 11 Avr - 20:54:38

"La Cour de révision ne veut surtout pas admettre que la justice a pu se tromper"


Yves Baudelot,l'avocat de Dany Leprince,répond à la presse,le 6 avril 2011,au Palais de justice de Paris.


Pouvez-vous nous rappeler les tenants et les aboutissants de l'affaire Dany Leprince ?

Me Yves Baudelot : Au mois de septembre 1994,ont été retrouvés dans une maison située en pleine campagne,dans la Sarthe,les corps de quatre victimes qui avaient été sauvagement frappées par un instrument qui a été identifié par la suite comme étant une feuille de boucher.

Cette maison se trouvait à une quinzaine de mètres de la maison de l'un des frères de l'une des quatre victimes.

Les gendarmes ont suspecté les habitants de la maison voisine et ont mis en garde à vue ses occupants,à savoir Dany Leprince,sa femme,Martine Leprine,et leur fille aînée,Célia Leprince.

Martine Leprince,après plus d'une trentaine d'heures de garde à vue,et à sa huitième audition,a accusé son mari.

Elle a prétendu l'avoir vu frapper son frère,dehors,à la hauteur des boîtes à lettres qui sont communes à leurs deux maisons.

Le récit qu'elle a fait était totalement invraisemblable et elle l'a rectifié à quatre reprises pour donner des versions totalement contradictoires et incompatibles entre elles.

Elle a notamment prétendu qu'après avoir vu son mari frapper à mort son frère,elle s'est rendue dans la maison de son beau-frère où elle a découvert le corps de sa belle-sœur et de ses deux nièces,sauvagement frappées.

Elle a indiqué qu'après avoir fait ces constatations,elle était tranquillement rentrée chez elle pour continuer à regarder la télévision et qu'une heure ou une heure et demie plus tard,elle avait été se coucher au côté de son mari qu'elle avait pourtant désigné comme étant l'assassin.

Le lendemain matin,elle n'a rien dit à personne et a dit être étonnée lorsqu'ont été découverts les quatre corps.

Célia,sa fille,a porté des accusations qui voulaient conforter celles de sa mère,mais elle aussi a donné quatre versions des faits incompatibles entre elles et incompatibles avec chacune des accusations portées par sa mère.

C'est sur la base de ces accusations contradictoires que Dany Leprince a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité avec une peine incompressible de vingt-deux ans,en 1995.

Bérengère : Comment l'instruction avait-elle été conduite ?

L'instruction avait laissé de très nombreuses zones d'ombre et les charges qui pesaient sur Dany Leprince étaient particulièrement fragiles puisqu'on n'a retrouvé aucune trace matérielle susceptible d'étayer sa participation au quadruple meurtre (pas d'empreintes digitales,pas d'empreintes ADN,pas de traces de pas,pas de sang sur ses vêtements).

Il n'y avait,par ailleurs,aucun mobile qui puisse justifier son acte.

Et les accusations de sa femme et de sa fille n'étaient pas crédibles tant elles étaient évolutives,contradictoires et incompatibles entre elles.

Dany Leprince a toujours clamé son innocence.

Il a présenté une requête en révision qui a été instruite pendant cinq ans par la commission de révision de la Cour de cassation.

La présidente de la commission a mené elle-même ses investigations,elle a entendu tous les protagonistes du dossier et elle a découvert de très nombreux faits nouveaux qui permettaient de jeter un doute extrêmement lourd sur la culpabilité de Dany Leprince.

Les cinq magistrats de la commission de révision ont été tellement convaincus de la gravité des doutes qui pesaient sur la culpabilité de Dany Leprince,qu'ils ont transmis le dossier à la Cour de révision et,fait totalement exceptionnel,ils ont décidé de suspendre l'exécution de sa peine de sorte que,alors qu'il avait été condamné à perpétuité,ils l'ont remis en liberté après seize années de détention.

C'est la première fois que la commission de révision prenait une décision de cette nature et elle ne l'a jamais fait depuis.

Cette décision exceptionnelle était le signe de ce que les cinq magistrats de la commission de révision étaient persuadés de l'innocence de Dany Leprince.

Hector : Comment expliquer que deux formations de la Cour de cassation disent exactement le contraire l'une de l'autre sur la même affaire,à neuf mois d'intervalle ?

C'est totalement incompréhensible.

La Cour de révision a effectivement dit le contraire de ce qu'avait dit la commission de révision puisqu'elle a rejeté la requête en révision de Dany Leprince et elle a ordonné sa réincarcération par un arrêt du 6 avril 2011.

C'est d'autant plus incompréhensible qu'il s'agit de deux formations de la même Cour de cassation.

Dans un premier temps,cinq magistrats de la Cour de cassation disent qu'il faut le mettre dehors.

Dans un deuxième temps,une autre formation composée d'autres magistrats de la Cour de cassation ordonnent sa réincarcération.

Et ce,alors que le dossier est identique lorsque les deux formations statuent.

Roger : Ces décisions contradictoires de deux formations de la Cour de cassation sur un dossier identique peuvent-elles être la conséquence de courants ou de luttes internes à cette Cour ?

Il est toujours très difficile de savoir ce qu'ont été les motifs de la décision d'un ou plusieurs juges,mais je ne peux pas écarter l'idée que des rapports personnels entre magistrats aient pu jouer un rôle important dans leurs décisions.

Je crois surtout que la Cour de révision ne veut,à aucun prix,réviser les condamnations.

Elle ne veut surtout pas dire ou accepter que la justice a pu se tromper.

D'abord,parce qu'admettre que la justice se trompe,c'est la remettre en cause dans ses fondements.

Ensuite,parce qu'admettre qu'elle puisse se tromper une fois,c'est inciter beaucoup de condamnés à présenter des requêtes en révision.

Et cela présente un risque d'encombrement majeur pour la Cour de révision.

Donc,ces deux raisons incitent très fortement la Cour de révision à rejeter systématiquement les requêtes qui lui sont présentées.

C'est tellement vrai que l'arrêt qui a été rendu le 6 avril n'est pas véritablement motivé.

Il énonce sans doute ce que sont les différents faits nouveaux qui lui sont présentés,mais il se contente de dire au sujet de chacun,soit qu'ils ne constituent pas un élément nouveau,soit qu'ils constituent un élément nouveau mais qu'il est jugé sans importance.

La décision de la Cour de révision est caractéristique de ce que ses auteurs se sont refusés à voir la réalité de ce qui leur était présentée.

Ruben : Quels éléments nouveaux pouvaient vous faire penser à une révision de la condamnation de Dany Leprince ?

Il y avait beaucoup d'éléments nouveaux dont deux étaient essentiels.

Le premier tient à ce que la principale accusatrice,Martine Leprince,lorsqu'elle a été entendue d'abord par des experts psychologues commis par la commission d'instruction,puis par la présidente et l'avocat général de la Commission de révision a dit qu'elle se posait la question de savoir si elle n'était pas sûre de ne pas avoir tué elle-même et qu'elle s'en voulait d'avoir accusé son mari.

Nicolas : Comment expliquer que Mme Leprince n'ai jamais réellement été inquiètée par la justice ?

L'explication est apparue au cours de l'instruction donnée par la Commission de révision. L'un des gendarmes qui menait l'enquête avait des relations de proximité avec Martine Compain,ex-Leprince,et sa famille dont la Commission de révision a dit qu'elles étaient incompatibles avec ses fonctions d'enquêteur.

Par ailleurs,au cabinet du juge d'instruction,était affecté un auditeur de justice dont la nounou,pendant cinq ans,avait été Martine Leprince.

Ces deux éléments et sans doute d'autres peuvent expliquer que l'on n'ait pas cherché à approfondir les pistes qui étaient susceptibles de mettre en cause Martine Leprince ou ses proches.

Boris : Vous avez parlé de deux éléments nouveaux essentiels.

Vous avez cité le premier.

Quel est le second ?


Le second tient à ce que,au cours de la commission de révision,il a été établi que Dany Leprince a vu dans sa chambre des images d'un film intitulé Le Flingueur au moment précis où Martine Leprince et sa fille prétendent avoir vu frapper dehors son frère Christian.

Il était,dans ces conditions,matériellement impossible que Dany Leprince ait pu frapper son frère puisqu'il ne pouvait être au même moment dans sa chambre et à l'extérieur de sa maison,là où son frère a été frappé.

Philippe : Le parquet ne peut-il pas ouvrir une instruction contre l'ex-épouse de M. Leprince ?

Et ce,malgré le rejet de la Cour de révision ?


L'avocat général a dit à l'audience que les conditions dans lesquelles Dany Leprince a été condamné lui faisaient honte pour la justice.

Il a dit aussi qu'il entendait que l'action publique soit réouverte de façon à ce qu'il puisse être instruit à nouveau sur les soupçons qui pèsent sur des personnes qui n'ont pas été inquiétées jusqu'alors.

Le parquet de la Cour de cassation a donc transmis le dossier à la chancellerie.

C'est à la chancellerie qu'il appartient de saisir le procureur de la République territorialement compétent pour ouvrir une nouvelle instruction.

Gérard : Allez-vous saisir la chancellerie dans ce sens ?

Je vais,bien sûr,rappeler à la chancellerie la détermination de l'avocat général et lui dire qu'il serait incompréhensible qu'elle ne donne pas suite à sa prise de position tant elle est aussi exceptionnelle que déterminée.

Romain : Quelle est la motivation donnée par la Cour de révision pour ordonner la réincarcération de M. Leprince ?

Il n'y a aucune motivation particulière.

Elle est seulement la conséquence du rejet de sa requête en révision.

J'ajoute que ce qui était demandé à la Cour de révision n'aurait pas dû présenter de difficultés.

Il lui était,en effet,demandé d'accorder à Dany Leprince un nouveau procès devant une nouvelle cour d'assises.

Cette demande aurait dû être satisfaite de façon d'autant plus évidente que lorsque Dany Leprince a été condamné,la procédure d'appel n'existait pas contre les décisions des cours d'assises,de sorte qu'il n'a pas bénéficié du double degré de juridiction.

Guizmo : Quelles sont maintenant les suites possibles pour Dany Leprince ?

Il y en a trois.

La première consiste à présenter un recours en grâce au président de la République.

La seconde consiste à demander au tribunal de l'application des peines la réduction de la peine de sûreté.

La troisième consiste à former un recours devant la Cour européenne des droits de l'homme.

Et cette troisième solution suppose du temps car la Cour européenne est surchargée et ne peut rendre ses décisions que plusieurs années après qu'elle ait été saisie.

Je vais mener de pair les deux premières solutions.

Clément : Comment fait-on quand on est avocat,pour suivre et garder toute cette passion pour la défense alors que l'affaire dure depuis si longtemps ?

Où trouvez-vous votre foi en vos idées ?


L'injustice,c'est quelque chose d'intolérable.

Et le fait de voir un homme que l'on sait innocent,qui a été reconnu par la commission de révision comme devant bénéficier d'une remise en liberté,le fait de voir cet homme,après neuf mois de liberté,brusquement menotté et considéré comme un paria,est quelque chose d'insoutenable.

C'est d'une violence inacceptable et c'est profondément injuste.

On a envie de se révolter.

On a envie de tout faire pour que la justice soit enfin rétablie.

Herbert : N'avez-vous jamais douté de l'innocence de M. Leprince ?

Quels pourraient être les motifs de son ex-femme pour l'accuser ?


Lorsque j'ai été saisi du dossier,je l'ai accueilli avec réserve.

J'ai été frappé par l'inconsistance des charges qui pesaient sur lui et par leurs caractères contradictoires,mais j'étais prudent.

A force de lire et de relire le dossier,de parler et de parler avec Dany Leprince,je me suis progressivement totalement convaincu de son innocence.

Et les faits nouveaux qui sont apparus,les uns à la suite des autres,m'ont tous conforté dans cette conviction.

S'agissant de son ex-femme et des accusations qu'elle porte,on ne peut exclure qu'elle accuse pour se protéger,elle ou ses proches,contre d'éventuelles investigations.


_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Mar 26 Avr - 16:59:48

Dany Leprince: Son avocat fait une demande de grâce à Nicolas Sarkozy

Sa requête en révision a été rejetée début avril...

L'avocat de Dany Leprince va déposer ce mardi une demande de grâce de son client,condamné à perpétuité pour un quadruple meurtre commis en 1994 dans la Sarthe et dont la requête en révision a été rejetée début avril,a-t-il confirmé à l'AFP.

Cette demande va être amenée «par porteur» dans la journée au président de la République Nicolas Sarkozy,ainsi qu'à la Direction des affaires criminelles et des grâces du ministère de la Justice, a précisé Yves Baudelot.

«Réparer les dysfonctionnements de la justice»

Elle souligne la «cruauté» de la situation de Dany Leprince.

Après 16 années de détention,il était sorti de prison le 8 juillet 2010 sur décision de la commission de révision,qui avait relevé de nombreuses failles dans l'enquête ayant mené à sa condamnation, mais il y est retourné le 6 avril,après la décision de la cour de révision.

Cette demande souligne aussi une «incohérence» de ces décisions et une «injustice» dont Dany Leprince est victime,a ajouté Yves Baudelot: «Comment deux formations d'une même juridiction peuvent-elle décider exactement le contraire,à neuf mois d'intervalle?»,s'est-il indigné.

«La grâce est là pour réparer les dysfonctionnements de la justice»,a-t-il ajouté.

Dès le rejet de la requête de son client par la Cour de révision, le 6 avril,Yves Baudelot avait annoncé qu'il allait préparer une demande de grâce.

Il avait annoncé lundi sur RTL que celle-ci serait déposée ce mardi.

Condamné à perpétuité en 1997

Dany Leprince a été condamné en 1997 à la réclusion criminelle à perpétuité,assortie d'une période de sûreté de 22 ans,pour les meurtres de son frère,de sa belle-soeur et de deux de ses nièces, commis trois ans plus tôt à Thorigné-sur-Dué (Sarthe).

Devant la Cour de révision le 17 mars,le parquet général avait critiqué les défaillances de l'enquête et demandé un nouveau procès.

L'avocat général Claude Mathon avait aussi suggéré qu'une nouvelle enquête soit ouverte afin d'examiner plus précisément le rôle éventuel dans la tuerie de l'ex-femme de Dany Leprince.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Mer 29 Juin - 16:16:06

Affaire Leprince : il n'y aura pas de nouvelles investigations



Le procureur général d'Angers a annoncé mercredi que l'examen attentif de la procédure ne rend "pas compte de la possible implication d'un tiers dans les crimes commis par Dany Leprince".

Réagissant sur TF1 News,son avocat,Me Yves Baudelot,se dit "stupéfait".

L'affaire Leprince ne sera pas réouverte.

"L'examen attentif,et impartial,de l'ensemble de la procédure ne rend pas compte de la participation d'un tiers à un,ou plusieurs, des actes homicides.

Il ne justifie pas,en outre,que des investigations soient entreprises à cette fin".

Ainsi se conclut le communiqué de Jean-Paul Simonnot,procureur général d'Angers,transmis mercredi matin à la presse.

Le magistrat avait été saisi début mai par le garde des Sceaux pour apprécier à son tour les éléments du dossier,quelques jours après la confirmation par la Cour de révision de la condamnation à perpétuité de Dany Leprince,pour les meurtres en 1994 de son frère,de sa belle-soeur et de deux de ses nièces à Thorigné-sur-Dué,dans la Sarthe.

La condamnation prononcée contre Dany Leprince par la cour d'Assises de la Sarthe le 16 décembre 1997 a désormais "acquis un caractère irrévocable",précise le communiqué du procureur d'Angers.

Une série de faits nouveaux avaient amené la libération du prisonnier en juillet 2010 après 16 ans de prison,sur décision d'une première commission.

Dany Leprince a finalement été renvoyé en détention en avril par la Cour de révision.

Divers indices,ainsi que la façon dont l'enquête avait été menée à l'époque,avaient jeté le doute,notamment sur l'implication éventuelle de l'épouse de Dany Leprince.

Le parquet général de la Cour de cassation avait estimé que ces doutes étaient suffisants pour un nouveau procès.

Lors d'une expertise psychiatrique ordonnée en 2008,Martine
Compain avait ainsi déclaré à l'expert
: "Je me demande si je n'ai pas fait quelque chose.

J'ai peut-être tué quelqu'un".

Elle avait ensuite confirmé ces propos devant un magistrat.

Contacté par TF1 News,son avocat,maître Yves Baudelot,visiblement ému,estime cette nouvelle décision "scandaleuse".

TF1 News : Le procureur général d'Angers a estimé mercredi que l'examen de l'ensemble des pièces de la procédure établie à la suite de la requête en révision déposée par Dany Leprince ne justifiait pas d'investigations supplémentaires pour déterminer la présence éventuelle d'un tiers sur les lieux du crime.

Quelle est votre réaction ?

Yves Baudelot,avocat de Dany Leprince : Je suis stupéfait.

Je n'arrive pas à comprendre comment on peut dire que le dossier ne permettrait pas de penser qu'un tiers serait intervenu dans les meurtres.

C'est rigoureusement impossible.

Lors de l'audience en révision,l'avocat général,Claude Mathon,a lui-même expliqué dans le détail tout ce qui posait question et qui justifiait la participation d'un tiers.

On a également trouvé des traces ADN et des empreintes de pas qui n'ont pas été exploitées.

Que le procureur général d'Angers se contente dans un communiqué de trois lignes de dire qu'il n'y a personne est scandaleux.

C'est aussi scandaleux que l'arrêt de la Cour de révision qui,en l'espace de trois minutes avait dit à Dany Leprince "circulez,y a rien à voir".

On ne veut pas voir la vérité,peut-être parce qu'elle est trop dérangeante.

C'est cela la réalité.

TF1 News : Comment Dany Le Prince a-t-il réagi à cette annonce ?

Y.B. : Je ne sais pas.

Je viens juste d'apprendre la nouvelle.

Je ne sais pas s'il le sait ou pas.

TF1 News : Sur le plan de la procédure, est-ce désormais fini ?

Y.B. : Disons que c'est très mal parti.

Nous comptions beaucoup sur cette réouverture d'enquête par le parquet général d'Angers.

Là,c'est foutu.

Il reste désormais le recours en grâce.

J'ai déposé une demande en avril.

La réponse devrait tomber courant juillet.

Il reste aussi la Cour européenne des droits de l'homme.


_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Mer 29 Juin - 16:45:27

L'épouse de Dany Leprince : "Je continue le combat pour la vérité"

Le parquet général d'Angers refuse de rouvrir l'enquête sur le quadruple meurtre de Thorigné-sur-Dué commis en 1994 pour lequel Dany Leprince a été condamné.

Combative,mais pas abattue,Béatrice Leprince,l'épouse de Dany Leprince a accueilli la nouvelle sans surprise.

Le Point.fr : Comment avez-vous accueilli la décision du parquet général d'Angers ?

Béatrice Leprince : Je m'y attendais.

C'était déjà des magistrats d'Angers qui avaient affirmé que Dany Leprince avait reconnu les quatre meurtres à l'époque de l'enquête.

Or,Dany Leprince,avant de se rétracter,n'avait reconnu que le meurtre de son frère !

Les magistrats d'Angers n'ont pas lu le dossier.

Ils affirment qu'il n'y a pas eu de participation d'un tiers à ce quadruple meurtre.

Or,on a constaté 3 ADN différents sur la scène de crime,dont l'un d'entre eux est compatible avec celui de Martine Compain,la première femme de Dany,des traces de pas dont les pointures sont du 38 et du 41 ainsi qu'une empreinte d'une paume de main, incompatible avec celle de Dany !

Que comptez-vous faire à présent ?

Je continue le combat pour la manifestation de la vérité.

Seule une contre-enquête sur le terrain pourrait révéler des éléments nouveaux susceptibles d'établir une nouvelle demande de requête en révision.

Aujourd'hui,des assassins courent toujours et il faut espérer que ceux qui savent et qui sont restés silencieux jusqu'à présent parlent enfin.

Il n'y a donc plus aucun recours possible ?

Nous avons déposé le 26 avril dernier une demande de grâce auprès du président de la République.

Nous espérons beaucoup de ce recours.


_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Mer 5 Oct - 12:00:38

Affaire Dany Leprince: Sarkozy refuse d'accorder la grâce présidentielle

Il s'agit d'une nouvelle déconvenue après le refus de révision de son procès le 6 avril dernier par la Cour de révision...



Dany Leprince quitte la maison centrale de Poissy,le 8 Juillet 2010,en compagnie de sa nouvelle épouse,Béatrice.

Refusée.

Dany Leprince,condamné à la réclusion à perpétuité pour les meurtres de son frère, Christian,de sa belle-sœur et de leurs deux petites filles en 1994 à Thorigné-sur-Dué (Sarthe),ne va pas bénéficier de la grâce présidentielle.

Le 19 septembre dernier une lettre est arrivée chez les avocats du condammé.

Dans cette lettre,le conseiller pour la justice de Nicolas Sarkozy indique: «J’ai le regret de vous faire connaître qu’après avoir fait procéder à une instruction minutieuse de votre requête,le chef de l’Etat n’entend pas y donner une suite favorable.»

Nouvelle déconvenue

Une nouvelle déconvenue après le refus de révision de son procès le 6 avril dernier par la Cour de révision.

La Cour a en effet rejeté les conclusions de la Commission de révision des condamnations pénales,qui avait suspendu le 8 juillet 2010,la peine de Dany Leprince,estimant que «des éléments inconnus» au moment du premier procès,en 1997,exigeaient le renvoi de l’affaire devant une nouvelle cour d’Assises.

L’avocat général près de la Cour de cassation avait lui aussi requis en ce sens.

Mais,après la décision de la Cour de révision,Dany Leprince avait dû retourner en prison, après neuf mois de liberté provisoire.

Ses deux avocats,Yves Baudelot et Jean-Denis Bredin,en appellent désormais à la Cour européenne des Droits de l’Homme et espèrent obtenir une réduction de peine,indique le Nouvel Obs,qui précise que d’autres «éléments nouveaux» pourraient également leur permettre de saisir une deuxième fois la Cour de Révision.


_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Mer 5 Oct - 17:10:52

Affaire Leprince : son épouse va "s'acharner"

Béatrice,l'épouse de Dany Leprince,a indiqué mercredi sur RTL qu'elle était prête à "s'acharner" à trouver des éléments nouveaux favorables à son mari,afin de pouvoir saisir à nouveau la commission de révision.

Mme Leprince,qui est médecin en Aquitaine,était interrogée après l'annonce que son mari s'était vu refuser une grâce présidentielle par Nicolas Sarkozy.

"C'est à nous de trouver des éléments nouveaux pour saisir une deuxième fois la Commission de révision,et on va s'y acharner",a-t-elle dit.

"La grâce permettait à mon mari de sortir de prison,elle ne permettait pas,certes,de l'innocenter",a ajouté Mme Leprince,estimant que "ne pas accéder à sa demande de pouvoir sortir,c'est vraiment terrible".

"Psychologiquement,la réincarcération a été la plus dure à accepter",a-t-elle poursuivi, dénonçant "cette manière de vouloir à tout prix nous casser,ne serait-ce que par la décision du procureur d'Angers qui dit qu'il est condamné définitif","alors que sur les lieux des meurtres il y a des traces de pas,trois ADN et une empreinte palmaire qui ne lui appartiennent pas".

Pour elle "le procureur (général) d'Angers n'a fait que protéger ses collègues de la cour d'appel d'Angers qui ont rédigé l'acte d'accusation".

On a appris mercredi que M. Sarkozy avait refusé le mois dernier de gracier Dany Leprince, détenu depuis 17 ans et qui clame toujours son innocence du quadruple meurtre de son frère et de la famille de celui-ci,commis dans la Sarthe et pour lequel il a été condamné à perpétuité en 1994,assortie d'une période de sûreté de 22 ans.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Jeu 6 Oct - 2:03:45

Béatrice Leprince : "Il est triste mais il n’est pas effondré"

Béatrice Leprince a répondu aux questions de France Soir concernant son mari,condamné à perpétuité pour un quadruple meurtre.



Dany Leprince jure ne pas avoir commis un quadruple meurtre

France-Soir.

Le président Nicolas Sarkozy,que vous aviez sollicité,a refusé de gracier votre mari, condamné à perpétuité pour un quadruple meurtre qu’il jure ne pas avoir commis.

Est-ce pour vous une surprise ?

Béatrice Leprince.

Hélas ! le président Sarkozy a toujours annoncé qu’il était hostile au principe de la grâce.

Il a fait une exception à Noël 2008 (le chef de l’Etat avait accordé,le 23 décembre 2008, la grâce entière ou partielle à 27 détenus,dont l’ex-préfet Jean-Charles Marchiani) et nous espérions avec ses avocats qu’il en serait de même pour mon mari,Dany.

Surtout après la décision historique de la Commission de révision,en juillet 2010,de suspendre sa peine et de le libérer.

J’éprouve aujourd’hui beaucoup de tristesse et de déception.

F.-S. Comment Dany Leprince a-t-il réagi en apprenant cette décision ?

Quels sentiments l’animent aujourd’hui ?


B. L.

Je l’ai vu le week-end dernier,il savait que sa demande était refusée mais ce n’était pas officiel.

Il est triste mais il n’est pas effondré.

C’est un homme qui possède une capacité d’adaptation extraordinaire.

Il faut comprendre que la grâce est un geste d’humanité qui aurait permis à mon mari de sortir de prison et d’adoucir sa peine immense.

La grâce n’aurait pas changé son statut de condamné.

Seul un nouveau procès aurait permis de démontrer son innocence.

Cela a surtout été pour Dany un véritable choc d’apprendre,le 6 avril,que sa requête était rejetée et qu’il devait retourner en prison.

Cette décision a été d’une cruauté inouïe.

On aurait voulu le tuer qu’on ne s’y serait pas pris autrement.

Mais il a une force de caractère incroyable et continuera son combat pour faire reconnaître son innocence.

F.-S. Vous qui avez épousé Dany Leprince en prison,comment envisagez-vous désormais l’avenir ?

B. L.

J’ai découvert un homme admirable en prison,et nous nous sommes mariés six mois après notre première rencontre du 3 novembre 2007.

Mon avenir se conçoit avec lui et je ferai tout mon possible,avec ses avocats,pour arriver à le faire sortir de prison et prouver son innocence.

F.-S. Quels sont les recours dont dispose désormais Dany Leprince après ce refus de grâce ?

B. L.

Un recours devant la Cour européenne des droits de l’homme a été déposé,elle statuera sur l’illégalité de son jugement.

Par ailleurs,le garde des Sceaux,sur demande du parquet général de Paris,avait saisi le parquet d’Angers afin d’examiner le dossier et de déterminer si l’action publique pouvait être rouverte.

Le 29 juin dernier,le procureur a affirmé que le dossier ne montrait pas l’implication d’un tiers je rappelle que sur place (sur les lieux du crime,à Thorigné-sur-Dué) on a trouvé deux traces de pas qui n’appartiennent pas à Dany Leprince,tout comme trois ADN et une empreinte palmaire ensanglantée.

Dany a été condamné en l’absence de toute preuve matérielle.

Mais le procureur a protégé les magistrats.

Nous avons déposé une demande de délocalisation du dossier et espérons une réponse.

F.- S. Vous reste-t-il de l’espoir ?

B. L.

Nous allons déposer une demande de réduction de peine de sûreté en vue d’obtenir une libération conditionnelle.

Et,bien entendu,si des éléments nouveaux arrivaient à être connus,une deuxième requête en révision serait déposée auprès de la Commission de révision des condamnations pénales.

Un livre à paraître en janvier prochain,écrit par un journaliste,pourrait éclaircir les zones d’ombre de l’affaire et nous apporter de nouvelles informations.

F.-S. Quel est votre regard sur la façon dont la justice a géré l’affaire Leprince ?

B. L.

Dans l’affaire Leprince,nous nous sommes trouvés face à deux manières de faire.

La première : chercher un coupable à tout prix,ne pas revenir en arrière et s’autoprotéger.

Me Yves Baudelot l’a plaidé : « La justice préfère s’innocenter plutôt qu’innocenter les innocents. »

Et puis une seconde manière,celle que je préfère de loin : la recherche de la vérité,celle qui a permis aux magistrats de la Commission de révision de faire libérer Dany Leprince,et à l’avocat général Claude Mathon de dire : « J’ai honte pour la justice. »

F.-S. En voulez-vous à Nicolas Sarkozy ?

B. L.

J’espérais qu’en tant que premier magistrat de France notre président,qui est avocat de formation,aurait pu par son geste régalien pallier les carences de la justice,et suivre le souhait du pape Benoît XVI : « Que les politiques combattent l’injustice. »

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Jeu 6 Oct - 12:18:43

Leprince aurait mérité un nouveau procès,selon la présidente de la Commission de révision

La présidente de la Commission de révision,qui avait demandé en 2010 une annulation de la condamnation de Dany Leprince à perpétuité et un nouveau procès,estime ce jeudi qu'il «aurait bien mérité d'être rejugé».

Mercredi,annonce a été faite dans la presse du refus de Nicolas Sarkozy de le gracier.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Ven 7 Oct - 19:12:55

Leprince "dénonce avec force" la plainte déposée contre un procureur

Dany Leprince,condamné à perpétuité avec 22 ans de sûreté pour un quadruple meurtre en 1994 qu'il nie avoir commis,a dénoncé "avec force" vendredi l'initiative d'une association qui a déposé une plainte pour "faute lourde" devant le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) contre un procureur.

Dans un communiqué,Dany Leprince et ses deux avocats,Mes Yves Baudelot et Jean-Denis Bredin,se disent "totalement étrangers" à cette plainte déposée "à leur insu et contre leur volonté" devant le CSM par l'Association pour la vérité rendue aux victimes de la tuerie de Thorigné-sur-Dué,association qui "n'a rien à voir avec la défense de Dany Leprince".

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Lun 26 Mar - 20:32:29

Dany Leprince débouté par la Cour européenne des droits de l'Homme

La Cour européenne des droits de l'Homme a jugé irrecevable la requête de Dany Leprince contre le refus par la justice française de réviser son procès et sa condamnation à perpétuité pour un quadruple meurtre en 1994 dans la Sarthe,a-t-on appris lundi auprès de la CEDH.

La requête a été écartée lors de son examen par un juge unique le 14 février car elle était «manifestement irrecevable»,a indiqué le greffe de l'instance judiciaire européenne,sans pouvoir donner plus de précision car la décision n'est pas motivée à ce stade de la procédure.

La décision a été notifiée le 20 mars à l'avocat du requérant,a ajouté le greffe.

Me Yves Baudelot avait saisi la CEDH en septembre 2011,arguant d'une composition «aléatoire» de la Cour de révision,jugeant cela «complètement anormal»,tout comme le fait que les magistrats aient été «volontaires» pour siéger dans le dossier de Dany Leprince.

Le 6 avril,la Cour de révision avait rejeté la requête en révision de Dany Leprince contre sa condamnation à perpétuité assortie de 22 ans de sûreté.

Il avait été jugé coupable en 1997 des meurtres de son frère,de sa belle-soeur,et de deux nièces de 7 et 10 ans,tués à coups de hachoir,dont les corps mutilés avaient été retrouvés le 5 septembre 1994 dans la maison familiale de Thorigné-sur-Dué (Sarthe).











yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Ven 20 Avr - 16:55:01

Dany Leprince libérable grâce à la levée de sa peine de sûreté



La justice a ouvert la voie,jeudi,à une éventuelle libération conditionnelle de Dany Leprince,en levant la peine de sûreté de 22 ans qui accompagnait sa condamnation à perpétuité,pour un quadruple meurtre familial qu'il a toujours nié.

"Le tribunal (d'application des peines de Melun, TAP) a fait droit à la demande de relèvement de la période de sûreté",a indiqué à l'AFP une source judiciaire.

Dany Leprince restera incarcéré à Melun,lui qui a déjà passé plus de 17 ans en détention.

Il devra attendre l'examen de sa demande de libération conditionnelle prévu au mois de septembre.

"La suppression de la peine de sûreté dans son intégralité rend recevable sa demande de libération conditionnelle.

Mais attention,cela ne veut pas dire qu'elle lui sera nécessairement accordée",a tempéré son avocat, Me Yves Baudelot.

S'il salue une "très,très bonne décision" judiciaire,l'avocat préfère ne pas se réjouir trop vite,"tant que Dany Leprince n'est pas dehors et tant que son innocence n'est pas reconnue".

"Car son vrai combat reste la reconnaissance judiciaire de son innocence",insiste-t-il.

En 1997,Dany Leprince avait été jugé coupable des meurtres de son frère,de sa belle-soeur et de deux nièces de 7 et 10 ans,tués à coups de hachoir,et retrouvés dans la maison familiale de Thorigné-sur-Dué (Sarthe).

Accusé par sa femme et sa fille dans des versions qui ont varié,Dany Leprince avait avoué en garde à vue le seul meurtre de son frère,avant de se rétracter et il a,depuis,toujours clamé son innocence.

Le journaliste du Monde Franck Johannès,auteur d'un livre très documenté sur l'affaire intitulé "Le couteau jaune",résume ainsi toutes les faiblesses de l'accusation dans son dernier article: "Le mobile du crime est incertain,l'horaire douteux et l'arme discutable,les gendarmes n'ont pas pu produire une seule preuve matérielle contre lui,et il n'avait pas une goutte de sang sur lui après l'horrible massacre".

Le TAP de Melun ne s'est,bien sûr,pas prononcé sur sa culpabilité ou son innocence,n'étant pas compétent pour le faire.

"Le tribunal reconnaît que certes,il combat pour faire reconnaître son innocence,mais le fait toujours dans le respect des règles judiciaires",y compris en ayant fait une grève de la nudité dans sa cellule,a relevé l'avocat.

"Ce qui est dit dans le jugement,c'est qu'il a un +comportement exemplaire depuis plus de 16 ans en détention",qu'il a "toujours travaillé et que son travail a été apprécié",a-t-il ajouté.

Selon Me Baudelot,le TAP de Melun souligne que Dany Leprince a donné "des gages sérieux de réinsertion sociale": pendant sa suspension de peine de huit mois,il a vécu avec son épouse (connue durant sa détention) et travaillé pour une association qui souhaite l'embaucher à sa sortie de prison.

La justice lui sait gré,enfin,de ne pas jamais être tombé "dans le vedettariat et la victimisation".

Depuis un an,les mauvaises nouvelles s'accumulaient pourtant pour Dany Leprince.

En avril 2011,la Cour de révision avait rejeté la requête en révision contre sa condamnation.

Elle considérait qu'il n'existait "aucun fait nouveau ou élément inconnu de la juridiction au jour du procès de nature à faire naître un doute sur la culpabilité de Dany Leprince".

En septembre 2011,Nicolas Sarkozy lui avait refusé la grâce présidentielle.

"Il aurait bien mérité d'être rejugé",avait alors estimé la présidente de la Commission de révision.

Enfin,en mars 2012,la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) avait jugé irrecevable le recours de Dany Leprince qui contestait le refus par la justice française de réviser son procès.














yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Lun 3 Sep - 13:00:37

Dany Leprince plaidera le 11 septembre pour sa libération conditionnelle

Jugé coupable d'un quadruple homicide,Dany Leprince a vu sa peine de sûreté de 22 ans levée le 19 avril dernier.

Le tribunal de l'application des peines (TAP) de Melun entendra les arguments de Dany Leprince en faveur de sa libération conditionnelle le 11 septembre. Le 19 avril dernier,sa peine de sûreté a été levée par le TAP de Melun.

En 1997,Dany Leprince avait été jugé coupable des meurtres de son frère,de sa belle-soeur et de ses deux nièces,et condamné à perpétuité avec une peine de sûreté de 22 ans,pendant laquelle aucune demande d'aménagement de peine et aucune permission de sortir ne sont possibles.

Dany Leprince a toujours clamé son innocence.

Sa femme,au moment des faits,et sa fille l'ont désigné comme l'auteur du quadruple homicide.

En avril 2011,la Cour de révision avait rejeté la requête en révision contre sa condamnation.

Elle considérait qu'il n'existait "aucun fait nouveau ou élément inconnu de la juridiction au jour du procès de nature à faire naître un doute sur la culpabilité de Dany Leprince".

















le point

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Mar 11 Sep - 13:20:26

Dany Leprince demande une nouvelle fois sa libération conditionnelle

Condamné à perpétuité pour un quadruple meurtre familial,il a toujours nié les faits.

Dany Leprince,55 ans,est en détention depuis 17 ans.




Une nouvelle fois,Dany Leprince, qui clame son innocence dans le quadruple meurtre pour lequel il a été condamné à la prison à perpétuité,présente une demande de remise en liberté conditionnelle.

Va-t-il sortir de prison?

Dany Leprince,condamné à perpétuité pour un quadruple meurtre familial qu'il a toujours nié et pour lequel il a passé plus de 17 ans en détention, présente ce mardi une demande de libération conditionnelle devant le tribunal d'application des peines (TAP) de Melun (Seine-et-Marne).

Cette demande est la dernière démarche en date engagée par ce détenu de 55 ans,qui a mené en vain une lutte acharnée pour prouver son innocence.

En avril dernier,le TAP de Melun avait ouvert la voie à son éventuelle libération conditionnelle,en levant la peine de sûreté de 22 ans qui accompagnait sa condamnation à perpétuité.

Ce tribunal,qui siège au sein de la prison de Melun et n'est pas compétent pour se prononcer sur sa culpabilité ou son innocence,examinera sa demande de liberté conditionnelle mardi et mettra sa décision en délibéré.

L'avocat de Dany Leprince,Me Yves Baudelot,n'a pas souhaité s'exprimer avant l'audience,qui se tiendra à huis clos.

En 1997,Dany Leprince avait été jugé coupable des meurtres de son frère,de sa belle-soeur et de deux nièces de 7 et 10 ans,tués à coups de hachoir,et retrouvés dans la maison familiale de Thorigné-sur-Dué (Sarthe).

Accusé par sa femme et sa fille dans des versions qui ont varié,Dany Leprince avait avoué en garde à vue le seul meurtre de son frère,avant de se rétracter et il a,depuis,toujours clamé son innocence.

"Pas une seule preuve matérielle"

Le journaliste du Monde Franck Johannès,auteur d'un livre très documenté sur l'affaire intitulé Le couteau jaune,résume ainsi toutes les faiblesses de l'accusation dans son dernier article: "Le mobile du crime est incertain,l'horaire douteux et l'arme discutable,les gendarmes n'ont pas pu produire une seule preuve matérielle contre lui,et il n'avait pas une goutte de sang sur lui après l'horrible massacre".

Le mobile du crime est incertain,l'horaire douteux et l'arme discutable

Depuis plus d'un an,les mauvaises nouvelles se sont accumulées pour Dany Leprince,sorti de prison le 8 juillet 2010 après une décision préliminaire de la commission de révision qui réexaminait son dossier, le parquet général de Paris relevant de nombreuses failles dans l'enquête ayant mené à sa condamnation

Après le rejet de sa demande de révision il était retourné en prison le 6 avril 2011.

La Cour de révision avait considéré qu'il n'existait "aucun fait nouveau ou élément inconnu de la juridiction au jour du procès de nature à faire naître un doute sur la culpabilité de Dany Leprince".

En septembre 2011,Nicolas Sarkozy lui avait refusé la grâce présidentielle.

"Il aurait bien mérité d'être rejugé",avait alors estimé la présidente de la Commission de révision.

Enfin,en mars 2012,la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) avait jugé irrecevable le recours de Dany Leprince,qui contestait le refus par la justice française de réviser son procès.
















l'express

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice


Féminin Nombre de messages : 44591
Age : 51
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Dany Leprince    Mar 11 Sep - 19:31:50

Dany Leprince pourrait être libéré le 10 octobre

Le parquet ne s'opposerait pas à sa demande de libération.

Il rejoindrait son épouse à Marmande




Dany Leprince et son épouse Béatrice,en juillet 2010

Dany Leprince veut sortir de prison.

Et vivre chez son épouse Béatrice à Marmande.

Une éventualité envisagée depuis ce matin par le tribunal d'application des peines de Melun qui a reçu la demande de libération conditionnelle de Dany Leprince,55 ans.

Celui qui clame depuis toujours son innocence pour un quadruple meurtre familial à Thorigné-sur-Dué (Sarthe) pour lequel il a été condamné à la prison à perpétuité pourrait être libéré après 17 ans derrière les barreaux (moins 10 mois de liberté en 2010/2011).

Le tribunal de Melun pourrait accéder à sa demande puisque depuis avril,sa peine de sûreté de 22 ans a été levée.

Le procureur de la République de Melun a annoncé ce midi (information AFP) que le parquet ne s'opposerait pas à cette demande de libération conditionnelle,à condition que Dany Leprince réside à Marmande,chez son épouse.

Il devra également répondre à l'obligation "d'exercer une activité professionnelle,une obligation de soins" et "une indemnisation plus importante de la partie civile".

La décision ne sera rendue que le 10 octobre.




















sud ouest

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Dany Leprince
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La brioche "Butchy" de Dany
» PRESENTATION dany.67
» Rêves (dany)
» Bourg- Léopold 24-25/06/2009
» 1955 - AP957 (Congo 6, 7 et 8)liste d'équipage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: affaires judiciaires-
Sauter vers: