chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gérard Jugnot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 40068
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Gérard Jugnot   Mer 19 Oct - 21:43:44

Né à Paris le 4 mai 1951






D'abord le Splendid...


La carrière de Gérard Jugnot débute sans même qu'il s'en rende compte sur les bancs du lycée Pasteur, à Neuilly, là où il rencontre ses futurs amis Christian Clavier, Michel Blanc et Thierry Lhermitte. Ensemble, les compères vont créer la troupe du Splendid, qui connaît pendant sept ans un succès jamais démenti avec des pièces de théâtre comiques comme "Les Bronzés" ou "Le Père Noël est une ordure".
Gérard Jugnot fait quant à lui ses propres débuts cinématographiques dans L'An 01 (1973), Les Valseuses (1974), ou encore Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine (1977).
Mais ces apparitions restent toutefois discrètes.
Le succès des Bronzés et du Père Noël
La reconnaissance publique, Gérard Jugnot la doit (en même temps que les autres membres du Splendid) aux adaptations cinématographiques de leurs pièces de théâtre : Les Bronzés et Les Bronzés font du ski, dans lesquelles il incarne Bernard, mari râleur et égoïste, et Le Père Noël est une ordure où il joue l'ignoble Félix, un SDF déguisé en Père Noël.
Bien que ces films aient été éreintés par la critique et qu'ils ne remportent pas immédiatement un franc succès, les répliques tonitruantes ne tardent pas se répéter dans la France entière, permettant aux Bronzés et au Père Noël d'atteindre un statut culte.
Gérard Jugnot rencontre également un grand succès aux génériques de Pour cent briques, t'as plus rien (1982) ou encore Papy fait de la Résistance (1983).
Revers de la médaille : il a parfois du mal à se départir de son image de Français moyen.

Jugnot réalisateur

Dans ce cas, autant se mettre en scène. Gérard Jugnot passe le pas de la réalisation dès 1984 avec Pinot, simple flic qui remporte un beau succès.
Pourtant, s'il continue à privilégier le cap de la comédie, Gérard Jugnot attribue une teinte mélancolique à chacune de ses réalisations, que ce soit dans Une époque formidable (1991), Casque bleu (1994), Meilleur espoir féminin (1999) dans lequel il incarne un coiffeur provincial qui n'arrive pas à accepter que sa fille devienne une star, le tendre Monsieur Batignole (2002), dans lequel il incarne un petit commerçant se révélant résistant ou encore Boudu, remake de Boudu sauvé des eaux de Jean Renoir.
Puis arrive le monstrueux succès des Choristes (2003) et ses 8 millions d'entrées, qui font de Gérard Jugnot l'un des acteurs les mieux payés de 2004.
On retrouvera l'acteur au générique des prochaines Brigades du Tigre, l'adaptation de la série télévisée, ainsi que Les Bronzés 3 - Amis pour la vie, et pour lequel il a accepté de retrouver sa célèbre moustache.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
coco8313

avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 51
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Gérard Jugnot   Ven 6 Juil - 11:22:27

j'aime bien il me fais rire et peu aussi jouais des roles un peu plus dur
Revenir en haut Aller en bas
 
Gérard Jugnot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérard Jugnot
» Gérard Jugnot
» mort de Gérard Oury
» Gérard Dahan - être sarkoziste(sarkoland)
» Gérard Philipe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: grands personnages-
Sauter vers: