chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Viaduc de Millau (12)

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte

Féminin Nombre de messages : 42602
Age : 53
Date d'inscription : 20/02/2005

Viaduc de Millau (12) Empty
MessageSujet: Viaduc de Millau (12)   Viaduc de Millau (12) I_icon_minitimeSam 19 Sep - 16:03:36

Le viaduc de Millau est un pont à haubans autoroutier franchissant la vallée du Tarn, dans le département de l'Aveyron, en France.
Il franchit une brèche de 2 460 mètres de longueur et de 270 mètres de profondeur au point le plus haut, dans un panorama de grande qualité et avec des vents susceptibles de souffler à plus de 200 km/h.

Dernier maillon de l’autoroute A75 permettant de relier Clermont-Ferrand à Béziers, ce projet a nécessité treize ans d'études techniques et financières.
Les études ont commencé en 1988 et l’ouvrage a été inauguré le 17 décembre 2004, seulement trois ans après la pose de la première pierre.
Conçu par Michel Virlogeux et ses équipes pour ce qui concerne le tracé et les principes de franchissement, l’ouvrage a été dessiné par l’architecte Norman Foster. D’un coût de 320 millions d’euros, il a été financé et réalisé par le groupe Eiffage dans le cadre d’une concession, la première de ce type puisque sa durée est de 75 ans.

L’ouvrage est actuellement le pont le plus haut du monde avec l'ensemble pile-pylône le plus haut au monde (P2 : 343 m), les deux piles les plus hautes au monde (P2 : 245 m et P3 : 221 m) et enfin le tablier qui culmine à 270 mètres au-dessus du Tarn.
Il possède aussi le tablier haubané le plus long au monde (2 460 mètres).
Il est composé de piles minces et dédoublées sur leur partie supérieure et d’un tablier métallique très fin avec seulement sept points d’appui au sol.

Le viaduc a permis de développer les activités commerciales et industrielles de la région aveyronnaise.
Le tourisme autour du viaduc est très développé et sa construction a suscité l’intérêt de nombreuses personnalités politiques.



Viaduc de Millau (12) IrFBKL1EWUlescP


Quatorze ans de préparation pour une aventure unique

1987 : les premières ébauches de tracés de l’A75 visant à relier le Causse rouge, au nord, avec le Larzac, au sud, voient le jour.
Plusieurs propositions sont avancées pour le franchissement de la vallée du Tarn, à l’est ou à l’ouest de Millau.
1994 : la décision est prise.
Un pont sera construit à quelques kilomètres en aval de la ville.

1996 : à l’issue d’un appel d’offres, la solution conçue par Michel Virlogeux, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, et dessinée par Sir Norman Foster, architecte, est retenue.
Un ouvrage d’art multihaubané verra le jour dans le ciel aveyronnais.
Son esthétisme et son intégration dans le paysage ont séduit les services de l’Etat.
Il a été préféré à quatre autres projets : un pont à épaisseur constante, un pont à épaisseur variable, un viaduc dont les haubans auraient été tendus sous le tablier et un ouvrage à arche unique.

1998 : le gouvernement décide la mise en concession de la construction et de l’exploitation du viaduc. Cette dernière est fixée pour une durée de 75 ans.

2001 : en octobre, suite à un appel d’offres, l’alliance du béton (pile) et de l’acier (tablier) préconisée par le groupe Eiffage reçoit les faveurs de l’Etat.
Le béton possède toutes les qualités requises d’endurance.
L’acier rend possible la construction d’un tablier mince et de faible poids.
Le 14 décembre, l’aventure démarre avec la pose de la première pierre.


Viaduc de Millau (12) MAsczeBUgSdNluE


Trois ans pour un chantier de titans

Le béton…

Dès le printemps 2002, les premières piles du viaduc de Millau s’élèvent vers le ciel.
Dans le même temps, les points d’ancrage du tablier (les culées) voient le jour sur les causses.
Quelques semaines auront suffit pour réaliser le terrassement. Douze mois après le début des travaux, la pile « P2 » franchit la barre des 100 m.
Un an plus tard, le 9 décembre 2003, le chantier béton est achevé dans les temps !
Avec, en prime, le record de la plus haute pile du monde accroché à 245 m.

L’acier…

L’assemblage du tablier d’acier débute au cours de l’été 2002. Deux chantiers à ciel ouvert sont installés en retrait des culées. Le 25 mars 2003, un premier tronçon de tablier (171 m) part à l’assaut du vide : cette opération de lançage est un succès.
17 autres suivront, au rythme moyen d’un lançage toutes les quatre semaines. Le 28 mai 2004, à 14h12 précises, la jonction – ou clavage – des parties nord et sud du tablier est réalisée à 270 m au-dessus du Tarn.

Puis tout s’enchaîne…

Le 29 mai 2004, soit 24 heures après le clavage, l’installation des pylônes débute, suivie de la pose des 154 haubans destinés à soutenir le tablier.
En trois mois, tout est terminé.
Fin septembre 2004, l’enrobé est appliqué sur le tablier. Aménagement de la chaussée (peinture, dispositifs de sécurité…), installation des systèmes de sécurité, éclairage, finition de la barrière de péage : tout est prêt le 16 décembre 2004 pour l’exploitation commerciale du viaduc.


Viaduc de Millau (12) Oyb1RI2P6tBV9Km



Le Viaduc de Millau en chiffres


Hauteur totale (au sommet des pylônes) : 343 m
(Tour Eiffel : 320,75 m)

Hauteur du tablier au-dessus du Tarn : 270 m

Longueur totale : 2 460 m

Les travées :
8 au total (6 de 342 m et 2 de 204 m) reposant sur 7 piles et soutenues par des haubans fixés à 7 pylônes de 90 m de hauteur chacun.

Hauteur de la plus grande pile (béton) :
240 m sous tablier

Tablier en acier : 36 000 tonnes de charpente métallique (7 fois la Tour Eiffel)

Béton des culées et piles : 85 000 m3 dont plus de 50 000 m3 de béton haute performance (égal ou supérieur à B60), soit au total plus de 205 000 tonnes de béton (40 fois la Tour Eiffel)

Surface des piles en béton :
- à l’arase des semelles de fondation : 200 m2
- sous le tablier : 30 m2

Pente : 3 % environ (montée dans le sens Clermont-Ferrand - Béziers)

Barrières de péage : 18 voies couvertes par un auvent issu de la technologie BSI (Béton Spécial Industriel), en Ceracem (céramique de ciment moulable à froid) brevetée par Eiffage Construction.


video










_________________
Viaduc de Millau (12) Je-t-a10
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Viaduc de Millau (12)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La 13 DBLE va quitter Djibouti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: decouverte des regions et lieux a visites-
Sauter vers: