chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aven d'Orgnac (07)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39972
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Aven d'Orgnac (07)   Mer 15 Juil - 2:09:58

L'Aven d'Orgnac est une grotte souterraine réputée, située au sud du plateau calcaire des gorges de l'Ardèche, à 10 km à l'est de Barjac, près du village d'Orgnac l'Aven.
La première salle mesure 125 m de long sur 90 m de large pour une hauteur de 30 m, soit une superficie d'environ un hectare



Histoire


19 août 1935 : découverte de la grotte par Robert de Joly
1938 : travaux d'aménagement
1939 : ouverture de la grotte au public pendant quelques mois seulement (fermée durant la Seconde Guerre mondiale)
1946 : réouverture de la grotte
1954 : l'accès aux salles rouges est équipé
1965 : installation de l'ascenseur qui descend à la première salle
1988 : création du Musée Régional de Préhistoire
2004 : le site est labellisé Grand Site de France



visite de la grotte


SALLE ROBERT DE JOLY


C'est par un tunnel artificiel composé de 220 marches que l'on accède à la 1ère salle aménagée située à 55 mètres de profondeur.
C'est la lueur naturelle provenant du puits d'entrée, qu'on appelle un aven, qui accueille le visiteur.
Le cône d'éboulis, visible immédiatement, provient de la seule entrée naturelle de la grotte et se forme de tout ce qui tombe de l'extérieur : cailloux détachés par le gel ; terre et feuilles amenées par la pluie ; restes d'animaux tombés accidentellement ou jetés dans l'aven…
Creuser dans ce cône c'est comme remonter le temps : on trouve en surface des os d'animaux domestiques jetés par les paysans et plus profondément, des os d'animaux aujourd'hui disparus de notre région.
Les rennes et les bisons vivaient ici pendant la dernière époque glaciaire qui s'est terminée il y a 12.000 ans.
On trouvera des informations complètes sur cette époque en visitant le Musée Régional de Préhistoire.
C'est par cet aven que les premiers explorateurs, sous la conduite de Robert de Joly, sont descendus le 19 août 1935.
Ils avaient été guidés jusqu'à l'entrée par les villageois qui connaissaient l'aven depuis toujours mais n'avaient jamais osé y descendre.

La première salle possède des dimensions
exceptionnelles : elle mesure 125 mètres de long et 90 mètres de large, soit un peu plus d'un hectare de superficie.
Les plafonds atteignent 30 mètres de hauteur.
Les cristallisations sont ici d'une profusion et diversité remarquable où des stalagmites gigantesques côtoient des formations d'une extrême finesse.
Il y a environ 6 millions d'années, la partie profonde de la grotte était occupée par une rivière souterraine qui a creusé une galerie dans la roche calcaire.
Le dernier arrêt de la visite permettra d'admirer cette galerie originelle.
Si l'eau peut creuser de tels volumes souterrains c'est parce que le calcaire est légèrement soluble dans l'eau. Les eaux de pluie, enrichies en gaz carbonique par leur passage dans les sols, deviennent corrosives et élargissent les nombreuses fissures, pour la plupart invisibles, qui affectent la roche.
La forme des stalagmites est parfois a l'origine de leur nom : les " piles d'assiettes ".
On ne les trouve que sous les plafonds les plus hauts car leur forme est liée à l'écrasement des gouttes sur le sommet de la stalagmite.
Si les gouttes tombent de moins haut, leur vitesse est moindre et les stalagmites ont des formes différentes : ce sont les " cierges " d'une grande finesse.

Dans cette partie de la grotte, à côté des " piles d'assiettes ", se sont formées des stalagmites d'un type différent : les " palmiers " dont la hauteur peut atteindre 15 mètres.
Parmi ceux-ci, la " pomme de pin " (11 mètres) est devenue le symbole d'Orgnac. Comme les " piles d'assiettes ", les " palmiers " se sont formés sous de hauts plafonds mais avec un débit d'eau plus important. Les nombreuses éclaboussures produites par l'éclatement d'un filet d'eau au sommet de la stalagmite ont déposé du calcaire sur ses flancs provoquant la croissance des " pétales ".

A gauche, à quelques mètres en avant de la paroi, un rideau de stalactites a rejoint les stalagmites situées dessous pour former le " buffet d'orgues ".
Au centre on aperçoit l'urne funéraire de Robert de Joly, l'inventeur de la grotte.
C'est lui qui, peu avant sa mort en 1968, avait demandé à reposer dans l'aven d'Orgnac.



SALLE DU CHAOS

Après l'enfoncement des eaux souterraines, la voûte a commencé à s'effondrer.
Des blocs se sont accumulés sur le fond de la galerie, formant le sol actuel des premières salles, et le plafond de la grotte s'est rapproché de la surface.
Ces blocs sont descendus jusque dans la partie la plus profonde de la grotte par une sorte d' " entonnoir ", visible en contrebas.
Malgré cette histoire tourmentée la grotte est aujourd'hui un exemple de stabilité puisque les stalagmites qui se sont formées sur les derniers blocs sont vieilles d'environ 15.000 ans.




Aucune construction humaine ne peut revendiquer une telle longévité.

Si les gouttes d'eau restent suffisamment longtemps au plafond avant de tomber, elles y déposent du calcaire et forment des stalactites.
Si elles ruissellent sur une paroi inclinée, elles déposent des filets de calcaires qui s'empilent pour former des draperies.
Certaines sont translucides car elles sont très fines. La calcite qui forme les draperies est naturellement blanche et transparente.
Les teintes, de l'ocre au brun, sont dues à des argiles, des oxydes de fer et de la matière organique que l'eau a rencontré et déplacé lors de son infiltration à travers la masse calcaire.




SALLE ROUGE

La partie terminale de la visite située à 120 mètres sous-terre , permet de voir la galerie originelle qui a été creusée il y a 6 millions d'années lorsque l'eau y circulait encore.
Des traces de corrosion sur les parois de la galerie illustrent cette histoire ancienne de la grotte.
Les piliers colossaux se sont formés après le départ des eaux.
Un spectacle son et lumière valorise cette salle, la visite s'achève ainsi sur des notes souterraines et le retour à la surface s'effectue par ascenseurs.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
Aven d'Orgnac (07)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aven d'Orgnac (07)
» PONT AVEN - Brittany Ferries (2004-20xx)
» VIVE LA BOMBE
» SWAP NOEL 2014 : Calendrier de l'avent (en cours de confection)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: decouverte des regions et lieux a visites-
Sauter vers: