chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Disparition d'un avion Air France au large du Brésil: «aucun espoir», selon une source aéroporturaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Disparition d'un avion Air France au large du Brésil: «aucun espoir», selon une source aéroporturaire   Mer 11 Juil - 2:29:31

Rio-Paris: le rapport d'expertise judiciaire présenté aux familles

Les proches des victimes de l'accident du Rio-Paris de juin 2009 étaient réunis mardi après-midi à Paris par la juge d'instruction chargée de l'enquête pour la présentation du rapport d'expertise judiciaire sur les causes de la catastrophe.

Les familles doivent également entendre les conclusions du rapport d'expertise médico-légal qui,selon leurs avocats,établissent que les victimes n'ont pas eu conscience de l'accident.

"Les experts considèrent qu'il n'y a pas eu de prise de conscience des victimes.

Ils sont morts sur le coup,pour l'immense majorité, sinon la totalité,sans avoir conscience de ce qui était en train de se produire.

Il n'y a pas eu de panique comme malheureusement on le voit dans certains scénarios de films hollywoodiens",a dit Me Alain Jakubowicz,avocat de l'association Entraide et solidarité AF447,avant la réunion.

"Par exemple,l'intensité de la lumière n'a pas diminué on sait que le noir est anxiogène personne n'a crié,il n'y a pas eu de cris,de panique et la réponse à ces questions par les experts judiciaires est très importante",a-t-il ajouté.

Sur les causes de la catastrophe,les conclusions du rapport d'expertise judiciaire,obtenues par l'AFP le 4 juillet,détaillent une conjonction de facteurs : des erreurs humaines,des défaillances techniques,des procédures inadaptées et une météo houleuse.

Sont évoqués une perte de données due au givrage des sondes Pitot,une procédure inadaptée dans ce cas,mais également une absence de réaction appropriée de l'équipage ou encore un manque de suivi des incidents depuis 2004.

"Nous sommes très déterminés depuis le début à connaître la vérité et cette fois-ci il semble que nous approchons de la vérité.

Il semble que les causes sont essentiellement techniques,malheureusement les pilotes ne pouvaient rien faire d'autre",a estimé Danièle Lamy,vice-président de l'association Entraide et solidarité AF447.

"On connaît aujourd'hui les causes techniques,les experts judiciaires vont rendre leur rapport et la juge d'instruction va devoir ensuite établir les responsabilités avant un procès.

Nous avons besoin de connaître les responsables",a-t-elle ajouté.



















yahoo actualités

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Disparition d'un avion Air France au large du Brésil: «aucun espoir», selon une source aéroporturaire   Ven 15 Mar - 13:21:28

Crash du Rio-Paris,la fatigue des pilotes a été cachée

Le Point.fr a pu consulter le rapport d'enquête judiciaire.

Il apporte un nouvel éclairage sur l'accident qui avait fait 228 victimes en juin 2009




Une partie de l'avion du vol Rio-Paris,qui s'est abîmé en mer le 1er juin 2009,faisant 228 morts

Les pilotes aux commandes de l'Airbus A330 manquaient-ils de sommeil le 1er juin 2009 pour aborder sereinement la nuit de veille entre Rio de Janeiro et Paris ?

Cela serait une explication face au comportement totalement hors norme de l'équipage du vol AF447.

On sait que celui-ci n'a pas apporté la réponse attendue à une panne d'indicateur de vitesse liée à la défaillance des sondes Pitot.

L'équipage de conduite s'est trouvé complètement déstabilisé.

En schématisant,certaines actions sur les commandes étaient à l'inverse de celles prescrites et apprises dans une telle situation.

Remis par les experts judiciaires l'été dernier aux juges d'instruction Zimmerman et Daurelle du tribunal de grande instance de Paris,le rapport judiciaire n'avait pas été communiqué intégralement aux familles des victimes.

Faute de traductions,il avait seulement été consulté par leurs avocats.

Le Point a pu se procurer ce document.

L'analyse de l'accident ne diffère pas fondamentalement de celle contenue dans le rapport technique du BEA également publié l'an dernier.

Sauf sur un point,la fatigue.

Seulement une heure de sommeil avant le vol

Les experts judiciaires,chargés d'éclairer les magistrats sur les responsabilités des prévenus,ont ajouté cet aspect que les enquêteurs du BEA avaient occulté,considérant qu'il s'agissait de la vie privée.

En conséquence,il n'y avait pas eu d'enquête sur l'activité et le repos pris par les pilotes,accompagnés par leurs épouses ou compagnes,lors de l'escale de Rio.

Le milieu aéronautique s'en était étonné et même le Syndicat national des pilotes de ligne attire,ces derniers temps par des communications ou des journées d'action,l'attention des autorités sur la fatigue des navigants.

"Cette nuit,j'ai pas assez dormi.

Une heure,c'était pas assez tout à l'heure",grommelle le commandant de bord du vol AF447 à 1 h 4 mn 19 cette nuit du 1er juin.

Cette transcription de l'enregistreur de vol dédié aux voix et aux bruits (CVR) est reproduite mot à mot dans le document des experts judiciaires.

Les rapporteurs y ajoutent d'ailleurs des commentaires et soulignent que "pendant les 23 premières minutes d'enregistrement,le silence domine au sein de l'équipage avec les communications radio du contrôle de Recife en arrière-plan, l'attention est relâchée au point d'écouter de la musique".

Puis "alors que la charge de travail est faible et que la fatigue se fait sentir,l'équipage remplit les obligations de la préparation de la traversée de la zone ETOPS sans dynamisme" quand il faut analyser l'état des aérodromes de déroutement en cas de panne.

On se souvient que le commandant de bord,parti se reposer,avait mis plus d'une minute trente pour regagner le cockpit depuis l'espace de repos adjacent,quand l'alarme de décrochage avait retenti.

Tout rapport judiciaire doit répondre aux questions du juge sur les causes de l'accident et l'éclairer.

Les experts judiciaires ont donc ajouté,aux autres éléments déjà donnés par le BEA,l'item "4.3. Fatigue maximale dans phase basse du cycle circadien".

Expertises et contre-expertises de la défense et des parties civiles ne manqueront pas d'infirmer ou de confirmer ce premier rapport judiciaire qui réveille l'enquête sur le crash de l'AF447.













le point

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Disparition d'un avion Air France au large du Brésil: «aucun espoir», selon une source aéroporturaire   Mar 13 Mai - 21:41:21

Rio-Paris : l’accident dû à «une réaction inappropriée de l’équipage»

La catastrophe du vol Rio-Paris d’Air France en juin 2009 est due à «une réaction inappropriée de l’équipage après la perte momentanée des indications de vitesse» selon le rapport de la contre-expertise ordonnée dans l’enquête judiciaire.



Le crash le 1er juin 2009 avait fait 228 victimes

Les simulations et les expertises «ont clairement établi la prédominance des facteurs humains dans les causes de l’accident et dans les facteurs contributifs»,affirment les cinq experts dans leurs conclusions.

«Nous avons aussi déterminé que l’accident»,qui a causé 228 morts,«aurait pu être évité,et ceci par quelques actions appropriées de l’équipage»,ajoutent-ils.




















le dauphiné

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
mimi
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 44590
Age : 52
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Disparition d'un avion Air France au large du Brésil: «aucun espoir», selon une source aéroporturaire   Jeu 3 Juil - 0:14:58

Vol Rio-Paris : fin de l'enquête,les familles attendent le procès

Les juges chargés de l'enquête sur la catastrophe aérienne du vol d'Air France Rio-Paris ont annoncé mercredi la fin de leurs investigations,selon les avocats des parties civiles.



Les juges chargés de l'enquête sur la catastrophe aérienne du vol d'Air France Rio-Paris (228 morts) en juin 2009 ont terminé leurs investigations.

Les juges d'instruction «nous ont très fortement laissé entendre qu'Air France et Airbus»,mis en examen pour homicides involontaires dans ce dossier,seront renvoyés en correctionnelle,à tel point que c'est pour nous une certitude»,a affirmé mercredi aux journalistes Me Alain Jakubowicz,l'un des avocats de l'association Entraide et solidarité AF447,qui s'exprimait au tribunal de grande instance de Paris.

Une contre-expertise contestée

Cette annonce a rassuré de nombreux proches de victimes présents au tribunal qui entendaient dénoncer mercredi les conclusions d'une contre-expertise récemment versée au dossier.

Ce rapport dédouane le constructeur Airbus de ses responsabilités.

Daté du 30 avril,il pointe avant tout la responsabilité de l'équipage,avant de mettre également en cause Air France.

La compagnie n'aurait pas donné de directives claires suite à la défaillance répétée des sondes de vitesse Pitot,point de départ du crash.

«Nous considérons ce contre-rapport comme une insulte à la vérité et à la justice tant il transpire la partialité»,a dénoncé l'association Entraide et solidarité AF447,dans un communiqué.

Pour Alain Jakubowicz,ce rapport «est un non-événement,une insulte et il ne mérite que notre mépris».

La compagnie Air France,qui risque d'être au banc des prévenus en cas de procès,a également contesté la contre-expertise et a demandé sa nullité devant la cour d'appel.

La compagnie aérienne considère notamment qu'elle n'a pas pu participer aux travaux et conteste des vols d'essai «effectués chez Airbus avec des équipages Airbus sans qu'Air France en soit informée».

Une première expertise,présentée en juillet 2012 aux victimes,avait expliqué l'accident aérien par des erreurs humaines,des défaillances techniques mais aussi des procédures inadaptées.

En cause,notamment,une perte de données due au givrage des sondes Pitot.

Quelles suites ?

La fin de l'enquête ouvre un délai durant lequel les parties peuvent faire des observations ou demander de nouveaux actes d'enquête.

Il appartiendra ensuite au parquet de Paris de prendre ses réquisitions,avant que les juges d'instruction prennent une décision de renvoi en correctionnelle ou de non-lieu.

«La fin de l'instruction signifie que les parties civiles pourront avoir un procès bientôt.

J'estime suffisamment d'éléments aujourd'hui pour qu'Airbus et Air France soient condamnés pour homicides involontaires»,a déclaré à l'AFP un autre avocat de proches de victimes,Me Yassine Bouzrou.

L'Airbus A330 d'Air France,qui transportait 228 passagers et membres d'équipage s'était abîmé le 1er juin 2009 dans l'océan Atlantique au large du Brésil.

Tous les passagers et membres d'équipage ont péri lors de ce crash.




















le parisien

_________________










Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Disparition d'un avion Air France au large du Brésil: «aucun espoir», selon une source aéroporturaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Disparition d'un avion Air France au large du Brésil: «aucun espoir», selon une source aéroporturaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Espèces en voie de disparition
» L’avion anglais envasé depuis 60 ans renfloué vendredi à Sallenelles
» Disparition
» Si vous prenez l'avion ...
» 2eme porte avion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: les Catastrophes-
Sauter vers: