chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La coccinelle

Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
jacotte

Féminin Nombre de messages : 42950
Age : 54
Date d'inscription : 20/02/2005

La coccinelle Empty
MessageSujet: La coccinelle   La coccinelle EmptySam 13 Aoû - 3:44:44

Comprenez consensus !

C’est exceptionnel mais sur cette bébête là, pas de soucis, nous n'aurons que des amateurs, des défenseurs, des admirateurs et autres fanas.
Il faut dire qu’elle est jolie, utile, ne pique pas et ne bourdonne pas inlassablement..
Pourtant quel animal dévoreur, sans pitié, cannibale s’il le faut, bref si vous êtes puceron ou larve de coccinelle ces quelques lignes vont vous terroriser.


La coccinelle Coccianim5os


Insecte de l’ordre des coléoptères, la coccinelle mesure de 5 à 8 mm.
Elle possède des ailes antérieures dures, rigides et opaques (un peu comme une carapace) qui ne battent pas durant le vol et qui protègent ses ailes postérieure : ce sont les élytres.
Elles peuvent être de différentes couleurs noires, jaunes ou oranges mais les coccinelles les plus connues en portent des rouges, à 7 points noirs.
Brisons tout de suite une croyance erronée, le nombre de points ne dépend pas de l’âge de la coccinelle.
Ses antennes, formées de petites boules comme un chapelet, lui servent de repère pour le toucher et l’odorat.
Ses pattes, assez courtes sont munies de petites griffes très utiles pour marcher, grimper et surtout attraper et agripper sa nourriture.

Après la saison des amours, madame la coccinelle pond une cinquantaine d’œufs qu’elle va s’empresser d’abandonner.
Tout au long de sa vie, elle donnera ainsi naissance de 500 à 2000 œufs.
Après 3 à 5 jours d’incubation, les œufs deviennent des larves qui peuvent au cours de leur développement atteindre 1 cm, ils sont donc plus grand que la coccinelle. A peine à l’état larvaire, le massacre commence puisque durant 3 semaines, ces larves vont passer leur temps à dévorer les pucerons, tous les pucerons qui passeront et même ceux qui sont bien cachés sous les feuilles, jusqu’à 200 par jour !
Et nos larves sont capables de tout pour grandir et devenir coccinelle puisque si la nourriture leur fait défaut elles deviennent cannibales.
Après 4 mues et 3 semaines de gavage intensif les voilà prêtes à se transformer.
Les larves s’accrochent à une plante et deviennent chrysalides.
Une huitaine de jours plus tard sortira du cocon l’insecte qui a la forme mais pas encore la couleur de la coccinelle.
Il est jaune et sa carapace, ses élytres, demandent un peu de temps pour la finition, histoire de rendre le tout solide !

Ensuite c’est la belle vie de coccinelle qui débute partagée entre ponte des œufs, quelques vols par-ci par-là, et surtout quelques bons repas de pucerons !
La coccinelle est capable d’en dévorer plus de cent par jour mais s’ils viennent à faire défaut elle peut se rabattre sur du nectar ou des sucs végétaux.
Ames sensibles sautez désormais quelques lignes, la méthode de dégustation du puceron est assez insoutenable quoique très efficace.
Avec ses pattes crochues, la coccinelle agrippe sa proie puis lui injecte de la salive.
Le puceron se ramollit et la belle peut alors le broyer avec ses puissantes mandibules, à moins qu’elle n’en aspire le contenu dégonflant ainsi le puceron comme un ballon.

Ses ennemis sont essentiellement d’autres insectes ou invertébrés, les rongeurs et les petits oiseaux, les araignées ou les fourmis qui défendent vigoureusement les pucerons à cause du miellat qu’ils produisent.
Notez aussi que la coccinelle est très sensible aux parasites, beaucoup de menaces pour elle qui font que sa durée de vie excède très rarement une année.

Lorsque la nourriture se fait rare, c’est à dire à la fin de l’été et en hiver, la coccinelle se repose.
Elle retrouve quelques copines et ensemble décident de trouver un endroit accueillant pour essayer de survivre à une saison qui est fatale à la moitié d’entre elles.
Lorsqu’elle vole la coccinelle est capable d’utiliser l’ascendance des courants aériens et peut voler jusqu’à 2000 mètres d’altitude.
Ses ailes battent 9 fois par seconde ce qui ne fait pas d’elle le concorde mais tout de même !
Enfin, fine comédienne, si vous êtes araignée ou autre prédateur et que vous l’attaquez, elle fera la morte !… ou se protègera derrière l’odeur nauséabonde d’un liquide amer qu’elle sécrète et qu’elle émet par deux petits orifices situés de chaque côté de son abdomen.
C’est à peu près tout ce qu’elle possède pour sa défense…


Pourquoi donc dit-on que la coccinelle est la ”bête à bon Dieu” ?
… parce qu’elle porte bonheur
… parce qu’elle arrive avec la belle saison
… parce qu’on la trouve cachée au pied des croix des cimetières
… parce qu’elle vole très haut dans le ciel… ?

• C’est aussi : la vache à Dieu, le cheval de la vierge, la catherinette (l’ouvrière de la mode !) et une voiture.

La coccinelle Coccianim13nn

• On ne compte plus le nombre de comptines, livres pour enfants qui ont pour héroïne la coccinelle, voici la plus célèbre d’entre-elles, si vous ne la connaissez pas, il est vraiment temps de l’apprendre !!!

"Coccinelle, demoiselle
Bête à bon Dieu
Coccinelle, demoiselle
Vole vers les cieux
Petit point rouge
Elle bouge
Petit point blanc
Elle attend
Petit point noir
Coccinelle, au revoir."

_________________
La coccinelle Je-t-a10
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
La coccinelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: NATURE, ANIMAUX & VEGETATIONS-
Sauter vers: