chez Jacotte Mimi et leurs amis

Jacotte et Mimi vous souhaite la bienvenue....Le forum est sans inscription laisser des commentaires merci .... A bientot
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 eau de Javel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacotte
administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 39964
Age : 52
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: eau de Javel   Sam 10 Jan - 5:53:58

L'eau de Javel est un des agents antiseptiques les plus couramment utilisés tant dans le milieu médical que chez les particuliers.
Découverte en 1785 par Berthollet, c'est une solution aqueuse d'hypochlorite de sodium qui contient encore un peu de chlorure de sodium et également 4 pour mille de soude qui assure la stabilité de la solution.
Elle est commercialisée sous deux titres différents : l'eau de Javel diluée classique à 12° chlorométrique (38 g/l de chlore actif) et l'extrait d'eau de Javel (le « berlingot ») à 48° chlorométrique (152 g/l de chlore actif).


LES RISQUES

Ils sont essentiellement de trois ordres : projection dans l’œil, projection sur la peau, ingestion.
Avec l’eau de Javel diluée, les risques sont relativement limités.
Avec les berlingots d’eau de Javel concentrée, le danger est beaucoup plus grave, puisqu’il s’agit d’un produit corrosif.

Par ailleurs, il y a lieu de rappeler :

qu’il ne faut pas transvaser de l’eau de Javel dans un récipient à usage alimentaire.
qu’il ne faut pas mélanger de l’eau de Javel avec un produit acide tel qu’un détartrant : il y a alors formation de dichlore (communément appelé chlore), gaz irritant provoquant toux, gêne respiratoire, crises d’asthme


QUELQUES CHIFFRES D’ACCIDENTS

Plus d’un quart des intoxications est dû à des produits d’entretien, parmi lesquels l’eau de Javel représente à elle seule 40 %.
La cause de ces accidents est souvent le mordillement d’un berlingot par un jeune enfant ou le fait d’avaler de l’eau de Javel par erreur à la suite d’un transvasement.
Dans l’ensemble, ces accidents n’entraînent pas d’hospitalisation longue (durée moyenne de séjour 1 à 2 jours) mais le transport à l’hôpital, l’examen et les soins sont d’un coût non négligeable


LA REGLEMENTATION

En tant que préparation dangereuse, les eaux de Javel sont soumises aux textes relatifs aux substances et aux préparations dangereuses ainsi qu’au décret 2001-881 du 25 septembre 2001 portant application de l’article L. 214-1 du code de la consommation
L’étiquetage de l’eau de Javel à 12° ne nécessite aucun pictogramme, le produit n’étant même pas classé irritant. L’étiquetage du produit concentré en berlingot, en revanche, doit porter le symbole « corrosif » exigé pour une concentration en chlore actif supérieure à 10 %. En outre, il doit être muni d’une fermeture à l’épreuve des enfants.
Bien souvent, il s’agit en fait d’un emballage plastique entièrement fermé qu’il faut couper avec des ciseaux.



PRECAUTIONS A PRENDRE

N’achetez pas des berlingots en grande quantité qui obligerait à un stockage prolongé.
Attention aux jeunes enfants assis dans caddies des supermarchés et qui peuvent attraper et mordiller les berlingots.
Transvasez le berlingot, immédiatement après l’achat, dans un récipient destiné à l’eau de Javel diluée et étiqueté comme tel et jetez l’emballage à la poubelle.
Tenez hors de portée des enfants l’eau de Javel même diluée, soit en hauteur, soit dans un placard fermé à clef.
Rangez immédiatement la bouteille après usage. Ne la laissez pas « traîner » : la plupart des accidents chez les enfants surviennent pendant l’utilisation par des adultes.
L’hypochlorite de sodium est irritant pour la peau. Il faut donc éviter les contacts cutanés direct en utilisant des gants.
Ne mélangez pas l’eau de Javel avec un produit acide (détartrant wc, ...).
Ne transvasez pas l’eau de Javel dans un récipient usage alimentaire.



QUE FAIRE EN CAS D’ACCIDENT ?

Ingestion d’eau de Javel :

- s’il s’agit d’eau de Javel diluée : il est toujours nécessaire de prendre l’avis du médecin, mais en général, l’accident est bénin et les suites inexistantes,
- s’il s’agit d’eau de Javel en berlingot : en général, la quantité absorbée est minime (recul immédiat devant le goût de l’eau de Javel). Si la quantité est plus importante, il y a risque de brûlure de l’appareil digestif : consultez immédiatement le centre antipoison le plus proche de votre domicile. Surtout ne pas faire vomir, ni avaler quoi que ce soit.
Projection d’eau de Javel sur la peau : il suffit de rincer abondamment à l’eau courante.
Projection d’eau de Javel dans l’œil : il faut intervenir très rapidement, sinon la cornée peut subir des dommages. En cas d’eau de Javel en berlingot, il faut appeler les services d’urgence (15, SAMU) ou un médecin qui, en général, prescriront un rinçage de l’œil immédiat, abondant et prolongé (10 minutes) sous la douche ; une ou deux minutes ne sont pas suffisantes. Ultérieurement, il est recommandé de consulter un ophtalmologue.
Inhalation de vapeurs de chlore à la suite de mélange : il faut immédiatement sortir de la pièce, et appeler le centre antipoison ou le 15. Rester au repos en attendant.


REMARQUE

Il existe aussi des pastilles se présentant comme des substituts de l’eau de Javel. Leur composition est différente.
Attention à celles présentées dans des emballages qui peuvent les faire confondre avec des friandises et qui peuvent attirer les enfants.
Cette présentation n’est pas conforme à la réglementation.

Si vous utilisez ce type de pastilles, conservez-les toujours hors de portée des enfants.
Les précautions d’emploi de l’eau de Javel leur sont applicables.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://jacotte26.forumactif.com
 
eau de Javel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'eau de javel à la maison
» eau de Javel
» L'eau de Javel : l'ennemi de la planète
» Petite leçon de ménage : pourquoi l’eau de Javel ne nettoie pas
» j'ai entendu dire ......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chez Jacotte Mimi et leurs amis :: prevention et gestes qui sauvent-
Sauter vers: